remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : novembre 2016

Fromont, (Charles) Émile


Né vers 1814 à Paris (Seine), décédé le 1er octobre 1892 à Asnières (alors dans le département de la Seine, aujourd’hui dans les Hauts-de-Seine). Graveur. Abonné aux périodiques fouriéristes, participant au banquet fouriériste du 7 avril 1866.


Dans les années 1840, un Fromont demeurant à Paris est abonné à La Démocratie pacifique et participe au congrès phalanstérien d’octobre 1848, sans que l’on puisse certifier qu’il s’agit bien d’Émile Fromont [1].

Émile Fromont est mentionné dans les Annuaires des années 1850 aux années 1870 avec la profession de « graveur héraldique », ou encore de « graveur d’armoiries, vaisselles, plaques, écussons, timbres humides et secs » ; il est installé 1 rue de la Michodière. En 1857, il se marie à Paris avec Marie Madeleine Wittké, la fille d’un doreur d’Obernai (Bas-Rhin).

En 1866, alors que François Barrier et ses amis projettent la parution d’un périodique phalanstérien – la future Science sociale –, Émile Fromont promet d’apporter son soutien financier et de s’abonner [2]. La même année, il assiste avec son épouse au banquet du 7 avril célébrant l’anniversaire de la naissance de Fourier [3].

Dans les années 1870, il est abonné au Bulletin du mouvement social  ; en 1876, il demande qu’on cesse de lui envoyer l’organe phalanstérien [4]. Il prend sa retraite professionnelle et s’installe à Asnières. On ne lui connaît plus de relation avec l’École sociétaire. Après sa mort, sa femme participe à la souscription pour la statue de Fourier et s’abonne à La Rénovation.


Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : novembre 2016

Notes

[1École normale supérieure, fonds Considerant, carton 3, abonnés à La Démocratie pacifique.

[2École normale supérieure, fonds Considerant, carton 13, dossier 1, lettre du 7 août 1866.

[3Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 30 (681 Mi 49, vues 121-124), « Adhérents au banquet du sept avril 1866 ».

[4Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 38 (681 Mi 63, vue 499), lettre du 20 décembre 1876.


Ressources

Sources :
Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 30 (681 Mi 49, vues 121-124), « Adhérents au banquet du sept avril 1866 » ; 10 AS 38 (681 Mi 63, vue 499), lettre du 20 décembre 1876).
École normale supérieure, carton 2, dossier 8, chemise 2, délégués au congrès d’octobre 1848 ; carton 3, abonnés à La Démocratie pacifique  ; carton 13, dossier 1, lettre d’Émile Fromont, 7 août 1866).
Archives de Paris, état civil reconstitué, acte de mariage du 23 avril 1857 (en ligne sur le site des Archives de Paris, vue 48/51).
Archives départementales des Hauts-de-Seine, état civil d’Asnières, acte de décès du 1er octobre 1892 (en ligne sur le site des Archives départementales des Hauts-de-Seine, vue 95/124).
Annuaire général du commerce, de l’industrie, de la magistrature et de l’administration ; ou almanach des 500 000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers, Paris, Firmin-Didot, 1856 (en ligne sur Gallica).
Annuaire-Almanach du commerce, de l’industrie, de la magistrature et de l’administration ; ou almanach des 500 000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers, Firmin-Didot et Bottin réunis, Paris, Fir
min-Didot frères, 1857 à 1880 (en ligne sur Gallica).


Index

Lieux : Asnières, Seine puis Hauts-de-Seine - Paris, Seine

Notions : Banquets - Presse

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Fromont, (Charles) Émile », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en novembre 2016 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1791 (consultée le 6 mai 2017).

 . 

 . 

 .