remonter 
Bernard Desmars , Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : mars 2020

Guérin Adolphe (Raymond Jérôme)


Né le 25 octobre 1813 à Orange (Vaucluse), décédé le 4 mai 1876 à Paris, 5e arrondissement (Seine). Colporteur, commerçant, fabricant de pompes. Saint-simonien puis fouriériste. Abonné à La Science sociale, membre de la colonie de Condé-sur-Vesgre.


Le père et la mère d’Adolphe Guérin sont fabricant de soie pour le premier et marchande orfèvre pour la seconde quand ils se marient en janvier 1813. Quand naît Adolphe en octobre suivant, son père est orfèvre, tandis qu’aucune profession n’est mentionnée pour sa mère.

Vers 1830, indigné par la misère qu’il observe lors de ses voyages, Adophe Guérin adhère d’abord au saint-simonisme, avant de se rallier au fouriérisme et de devenir, selon Charles Pellarin, « un de nos vaillants condisciples » [1].

Colporteur puis voyageur de commerce parcourant différentes régions de France, « il joignait à son ballot des livres de Fourier qu’il propageait sur son passage en les plaçant en même temps que ses marchandises » [2].

Jean-Jacques Collenot signale le passage de Guérin à Semur-en-Auxois (Côte-d’Or) entre mai et décembre 1854 [3]. Victor Considerant vient de publier sa brochure Au Texas et depuis son exil en Belgique tente de mobiliser les forces de l’École sociétaire dans un projet de colonisation au Nouveau Monde. Il souhaite fonder une Société de colonisation européo-américaine au Texas et fait recenser les contributeurs et volontaires. D’après une note reprenant la correspondance de Collenot, celui-ci annonce que « Guérin un voyageur de commerce dont Cantagrel [...] se rappellera bien, a l’intention de souscrire pour 1000 f. et va faire de la propagande parmi les phalanstériens du centre-est » [4]. Il n’est cependant pas inscrit sur la liste des principaux actionnaires la Société Européo-américaine du Texas établie entre 1854 et 1860 [5].

Il est mentionné dans un répertoire constitué sous le Second Empire par les dirigeants de l’École sociétaire [6].

En 1862, il est admis avec sa femme Françoise Joly parmi les membres de la colonie sociétaire de Condé-sur-Vesgre. Il fait partie des syndics du Ménage sociétaire, de 1863 à 1865 [7]. Le couple n’y est cependant pas recensé, ni en 1866 ni en 1872. Sans doute réside-t-il principalement à Paris. Adolphe Guérin s’abonne en 1867 à La Science sociale, le nouvel organe fouriériste ; l’année suivante, il déclare ne pas renouveler son abonnement, car il doit faire une longue tournée en France pour les besoins de son commerce ; il est alors domicilié boulevard Ménilmontant [8].

En 1876, il vit rue Saint-Jacques, tandis que sa femme est domiciliée rue des Amandiers. Son acte de décès le présente comme un « fabricant de pompes ».

Sa mort est annoncée par le Bulletin du mouvement social qui rappelle la contribution de Guérin à la propagation des idées de Fourier ; Pellarin consacre quelques mots au défunt lors du banquet phalanstérien d’avril 1877.

Sources :
Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS37(4) (689Mi59, vue 609), note récapitulative d’une correspondance de Jean-Jacques Collenot, 1854.
École normale supérieure, fonds Considerant, carton 13, dossier 2, lettre du 7 avril 1868.
École normale supérieure, fonds Considerant, carton 13, dossier 8, répertoire d’adresses de la Librairie des sciences sociales.
Archives de la préfecture de police de Paris, série Ba, carton 1085, rapport de police du 10 avril 1877 sur le banquet fouriériste du 7 avril 1877, intervention de Charles Pellarin.
Archives départementales du Vaucluse, état civil d’Orange, acte de mariage, 30 janvier 1813 (en ligne sur le site des Archives départementales du Vaucluse, vue 64/124).
Archives départementales du Vaucluse, état civil d’Orange, acte de mariage, 25 octobre 1813 (en ligne sur le site des Archives départementales du Vaucluse, vue 43/61).
Archives de Paris, V4E 3035, état civil du 5e arrondissement, acte de décès, 4 mai 1876 (en ligne sur le site des Archives de Paris, vue 25/31).
Archives de Condé, registre du syndicat immobilier.
Bulletin du mouvement social, 15 mai 1876, nécrologie de Guérin.

Sitographie :
Jean-Claude Sosnowski, Du phalanstère à la République. Jean-Jacques Collenot (1814-1892) ou la diffusion des théories de l’École sociétaire dans une petite ville bourguignonne, Semur-en-Auxois, charlesfourier.fr, rubrique Études – Articles inédits, mai 2007, en ligne http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article402 (consulté le 22 mars 2020).
Jean-Claude Sosnowski, « Liste des principaux actionnaires de la Société Européo-américaine du Texas (après 1854-avant 1860). Liste établie d’après : Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS 31 (4) (681Mi52, vues 200-202) », charlesfourier.fr , rubrique « Réalisations et propagation » , mars 2014, en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1302 (consulté le 22 mars 2020).


Bernard Desmars
Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : mars 2020

Notes

[1Archives de la préfecture de police de Paris, série Ba, carton 1085, rapport de police du 10 avril 1877 sur le banquet fouriériste du 7 avril 1877, intervention de Charles Pellarin.

[2Archives de la préfecture de police de Paris, série Ba, carton 1085, rapport de police du 10 avril 1877 sur le banquet fouriériste du 7 avril 1877, intervention de Charles Pellarin.

[3Jean-Claude Sosnowski, Du phalanstère à la République. Jean-Jacques Collenot (1814-1892) ou la diffusion des théories de l’École sociétaire dans une petite ville bourguignonne, Semur-en-Auxois, charlesfourier.fr, rubrique Études – Articles inédits, mai 2007, en ligne http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article402 (consulté le 22 mars 2020).

[4Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS37(4) (689Mi59, vue 609), note récapitulative d’une correspondance de Jean-Jacques Collenot, 1854.

[5Jean-Claude Sosnowski, « Liste des principaux actionnaires de la Société Européo-américaine du Texas (après 1854-avant 1860). Liste établie d’après : Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS 31 (4) (681Mi52, vues 200-202) », charlesfourier.fr , rubrique « Réalisations et propagation » , mars 2014, en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1302 (consulté le 22 mars 2020).

[6École normale supérieure, fonds Considerant, carton 13, dossier 8, répertoire d’adresses de la Librairie des sciences sociales.

[7Archives de Condé, registre du syndicat immobilier.

[8École normale supérieure, carton 13, dossier 2, lettre du 7 avril 1868.


Ressources

Sources :
Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS37(4) (689Mi59, vue 609), note récapitulative d’une correspondance de Jean-Jacques Collenot, 1854.
École normale supérieure, fonds Considerant, carton 13, dossier 2, lettre du 7 avril 1868.
École normale supérieure, fonds Considerant, carton 13, dossier 8, répertoire d’adresses de la Librairie des sciences sociales.
Archives de la préfecture de police de Paris, série Ba, carton 1085, rapport de police du 10 avril 1877 sur le banquet fouriériste du 7 avril 1877, intervention de Charles Pellarin.
Archives départementales du Vaucluse, état civil d’Orange, acte de mariage, 30 janvier 1813 (en ligne sur le site des Archives départementales du Vaucluse, vue 64/124).
Archives départementales du Vaucluse, état civil d’Orange, acte de mariage, 25 octobre 1813 (en ligne sur le site des Archives départementales du Vaucluse, vue 43/61).
Archives de Paris, V4E 3035, état civil du 5e arrondissement, acte de décès, 4 mai 1876 (en ligne sur le site des Archives de Paris, vue 25/31).
Archives de Condé, registre du syndicat immobilier.
Bulletin du mouvement social, 15 mai 1876, nécrologie de Guérin.

Sitographie :
Jean-Claude Sosnowski, Du phalanstère à la République. Jean-Jacques Collenot (1814-1892) ou la diffusion des théories de l’École sociétaire dans une petite ville bourguignonne, Semur-en-Auxois, charlesfourier.fr, rubrique Études – Articles inédits, mai 2007, en ligne http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article402 (consulté le 22 mars 2020).
Jean-Claude Sosnowski, « Liste des principaux actionnaires de la Société Européo-américaine du Texas (après 1854-avant 1860). Liste établie d’après : Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS 31 (4) (681Mi52, vues 200-202) », charlesfourier.fr , rubrique « Réalisations et propagation » , mars 2014, en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1302 (consulté le 22 mars 2020).


Index

Lieux : Condé-sur-Vesgre, Seine-et-Oise, aujourd’hui Yvelines - Paris, Seine

Notions : Colportage - Propagande - Saint-simonisme - Société du Texas

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, SOSNOWSKI Jean-Claude, « Guérin Adolphe (Raymond Jérôme) », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en mars 2020 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2183 (consultée le 3 juin 2020).

 . 

 . 

 .