Actualités
remonter 

Jean-Claude Dubos  |  mise en ligne : décembre 2005

Documentaires






Un excellent documentaire de la série « Les aventuriers de la République » consacré à Jean-Baptiste Godin et au Familistère de Guise, très bien documenté et illustré, comprenant notamment une interview de Simone Debout, a été présenté en 2004 à plusieurs reprises sur la chaîne Toute l’Histoire ainsi que sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté. Par contre, il est vraiment regrettable que le documentaire de 55 minutes sur Charles Fourier, tourné en 1997 à Paris, Condé-sur-Vesgre et Besançon par la société France-Mexique Cinéma, avec notamment des interviews de Simone Debout, René Schérer, Gaston Bordet et Jean-Claude Dubos, et de madame Lavallée (conservatrice des Musées de Besançon) n’ait pas encore été monté. Malgré l’existence de chaînes spécialisées - Histoire ; Toute l’Histoire, etc. -, on ne peut que déplorer la quasi-inexistence de documentaires relatifs à la France du XIXe siècle. Sauf erreur de notre part, mais nous n’avons pas visionné l’ensemble de la production et nous serions heureux d’être démenti, nous n’avons relevé, en dehors de Simone Debout, citée plus haut, la participation d’aucun collaborateur des Cahiers à des productions audiovisuelles de quelque nature qu’elles soient. C’est une situation dont il me semble nécessaire de se préoccuper, car il faut prendre conscience que depuis quelques décennies nous sommes entrés dans l’ère de l’audio-visuel c’est-à-dire de l’image et du son, ce qui est en somme un retour aux interrogations du Moyen Age où les cathédrales étaient des Bibles de pierre et de vitraux. Le défi bien pesé par Victor Hugo dans Notre-Dame de Paris (« Ceci tuera cela », le livre tuera le monument) se pose de nouveau (« L’image tuera le livre. ») Certes, on peut penser qu’internet sera la réponse à la question. Mais internet est-il vraiment un instrument de culture ? J’ai l’impression qu’il s’agit d’une espèce de bazar ou de supermarché mondial dans lequel on trouve tout et surtout n’importe quoi et où les charlatans doivent être légion. Il me semble qu’il vaudrait mieux investir les places qui (à tort ou à raison) passent pour les hauts lieux de la culture historique audiovisuelle : les chaînes Histoire, Toute l’Histoire, Planète, que les historiens français ont tort de dédaigner. 90 % des documentaires sont anglais ou américains et cela aussi pose un problème, qui n’a d’ailleurs rien à voir avec leur qualité.




Jean-Claude Dubos

Jean-Claude Dubos

Ancien élève de l’Ecole nationale des Chartes, Jean-Claude Dubos était bibliothécaire en retraite (médiathèque de Besançon). Il a préfacé Parole de Providence, de Clarisse Vigoureux (1993) et il est l’auteur de Victor Hugo et les Francs-Comtois (2002). Il a été l’un des membres fondateurs de l’Association d’études fouriéristes. Il est décédé en 2013.


Les autres articles de Jean-Claude Dubos

Pour citer ce document

DUBOS Jean-Claude, « Documentaires  » , charlesfourier.fr , rubrique « Actualités » , décembre 2005, en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article306 (consulté le 10 décembre 2017).



 . 

 . 

 .