Actualités
remonter 

mise en ligne : février 2015

topeaugraphies de l’utopie, un livre de Florent Perrier (en librairie le 25 février 2015)






Florent Perrier, l’un des membres très actifs de notre association, codirecteur ces dernières années de deux Cahiers Fourier, vient de publier aux éditions Payot un ouvrage où Saint-Simon et Fourier tiennent les premières places. "L’utopie se meurt d’un double oubli, écrit Florent Perrier : celui du sensible qui l’anime comme celui des corps qui la portent. D’un marxisme devenu orthodoxe aux conservateurs de tout bord se répète la même amnésie aux dépens d’une aspiration des peuples à la liberté. Cette perte du recours au sensible dans les lectures politiques de l’utopie se traduit par des processus d’occultation et d’assignation destinés à domestiquer une pensée sauvage faite de pratiques critiques de l’écart, rétives à l’ordre établi. Cela, au mépris de topeaugraphies de l’utopie pourtant bien réelles qui forment de singuliers tissus de possibles sillonnés de désirs, traversés d’échappées - la membrane mouvante d’un monde autre ouvert à l’émancipation." (extrait du 4e de couverture).
Florent Perrier organise sa réflexion en plusieurs temps : "pour une hérétique de l’utopie", "du corporel", "de la communauté", "du politique", "du déplacement", "du discours critique", "vers une esthétique de la résistance". Lecture ardemment conseillée !

Florent Perrier, topeaugraphies de l’utopie, esquisses sur l’art, l’utopie et le politique, Paris, Payot & Rivages, 2015, 379 p., 29 euros.





Pour citer ce document

« topeaugraphies de l’utopie, un livre de Florent Perrier (en librairie le 25 février 2015)  » , charlesfourier.fr , rubrique « Actualités » , février 2015, en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1540 (consulté le 9 août 2017).



 . 

 . 

 .