Actualités
remonter 

mise en ligne : juillet 2022

Conférence théâtralisée "Trois femmes comtoises fouriéristes" à la forge de Montagney le 24 juillet






Les territoires du Doubs possèdent de nombreux sites patrimoniaux et paysages d’intérêt, porteurs d’identités locales. Chaque année, la saison « Patrimoines commun » porté par le Conseil Départemental met en valeur un nouveau lieu et ses richesses patrimoniales, en lien avec les territoires, les artistes et les habitants.

La quatrième édition de « Patrimoines communs » du 21 au 24 juillet, s’attache à sublimer le territoire des 2 vallées vertes, en lien étroit avec la communauté de communes et l’association « Les concerts du Doubs » autour de son Festival des vallées vertes, tout en convivialité et en célébrant le vivre ensemble.

L’arÊTE est partenaire de la saison cette année et présentera sa conférence théâtralisée « Trois femmes comtoises fouriéristes » à Montagney-Servigney, sur le site sublime de la forge de Montagney, au bord de l’Ognon.

Sur le lieu même d’où sont originaires Clarisse Vigoureux, Julie Considerant et Clarisse Coignet, on découvrira comment ces 3 femmes aux destins hors normes ont participé à la diffusion des idées de Charles Fourier.
Au travers de leurs portraits mis en scène, c’est un XIXème siècle dans ses dimensions utopiques, sociales et laborieuses qui sera exploré.

La création de ce projet, originellement à l’occasion de la journée du droit les femmes le 8 mars, a été soutenue par l’ASEP, le collectif Histoire des Chaprais, le café des pratiques, les amis de la forge de Montagney, la ville de Besançon ainsi que notre association.

Le dimanche 24 juillet à 15h à la forge de Montagney
2 rue du Haut Fourneau, 25680 Montagney-Servigney
Entrée libre





Pour citer ce document

« Conférence théâtralisée "Trois femmes comtoises fouriéristes" à la forge de Montagney le 24 juillet  » , charlesfourier.fr , rubrique « Actualités » , juillet 2022, en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2450 (consulté le 14 août 2022).



 . 

 . 

 .