remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : décembre 2012

Rigolage, (Magdeleine Médée) Marthe, née Autellet


Née le 24 décembre 1846 à Civray (Vienne). Épouse d’Emile Rigolage. Participe à plusieurs manifestations fouriéristes.


Fille d’un médecin, Marthe Autellet épouse en 1870 Émile Rigolage, enseignant, puis principal de collège, et partisan d’une profonde rénovation pédagogique incluant le développement de l’enseignement technique. D’après une lettre envoyée à Rigolage par l’un de ses amis, elle soutient les combats de son mari, sans que l’on ait plus d’informations sur ses interventions.

Le couple visite le familistère de Guise en 1887 ; Marthe Rigolage écrit sur le registre des visiteurs : « Une admiratrice de la belle œuvre de Monsieur et Madame Godin, et l’intérêt d’une vieille adepte, Mme Cavelier, de Saumur » [1]. Elle est en effet une amie de Catherine Cavelier et confectionne pour cette dernière « une vraie bannière phalanstérienne » [2]. Au début du XXe siècle, les deux époux participent (ou envoient un mot pour excuser leur absence) à quelques banquets organisés en mémoire de la naissance de Fourier.

Source
Archives du Familistère de Guise, livre des visiteurs.
Archives départementales de la Vienne, état-civil de Civray, acte du 16 octobre 1870, mariage de Jules-Emile Rigolage et Magdeleine Médée Marthe Autellet (en ligne Archives départementales de la Vienne vues 73-75]).
La Rénovation, n°188, 31 octobre 1905.


Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : décembre 2012

Notes

[1Archives du Familistère de Guise, livre des visiteurs, 16 août 1887.

[2La Rénovation, n°188, 31 octobre 1905.


Index

Lieux : Montreuil-sous-Bois, Seine - Saumur, Maine-et-Loire

Notions : Enseignement

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Rigolage, (Magdeleine Médée) Marthe, née Autellet », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en décembre 2012 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1072 (consultée le 16 décembre 2017).

 . 

 . 

 .