Bandeau
charlesfourier.fr
Slogan du site

Site internet de l’Association d’études fouriéristes et des Cahiers Charles Fourier

Hamard
Article mis en ligne le 21 mai 2023

par Sosnowski, Jean-Claude

Bottier à Paris. Président de la Société Laborieuse des Cordonniers-Bottiers de Paris. Membre du comité dirigeant du groupe du Nouveau Monde. Membre du comité pour la fondation d’une colonie sociétaire au Texas en 1841.

Signalé comme travailleur de l’école phalanstérienne en avril 1841, il est bottier au 9 rue Tiquetonne à Paris [1]. Il préside la Société Laborieuse des Cordonniers-Bottiers de Paris fondée le 1er octobre 1840 [2]. La société verse des allocations de maladie et des pensions de vieillesse mais offre surtout une garantie contre le chômage involontaire. Elle compte regrouper ouvriers et patrons « sous la même bannière industrielle » [3]. Il intègre le comité dirigeant du groupe du Nouveau Monde à la fin juillet 1841 [4]. En novembre 1841, il est membre du comité constitué pour la fondation d’une colonie sociétaire au Texas et se propose « à ses propres frais » pour faire le voyage au Texas afin de « choisir le terrain et prendre tous les renseignements sur les lieux mêmes » [5], le comité souhaitant prémunir les colons de toute déconvenue.


Aphorisme du jour :
Les sectes suffisent à elles seules à guider la politique humaine dans le labyrinthe des passions
puceContact puceMentions légales puceEspace privé puce RSS

1990-2024 © charlesfourier.fr - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 5.0.5