retour au sommaire

MASSARI Roberto : Charles Fourier e l’utopia societaria (1989)

Rome, Erre Emme Edizioni, 1989, 144 p.


Louis Ucciani  |  1991 / n° 2 |  décembre 1991



Index

Personnes : Breton, André - Massari, Roberto

Pour citer ce document

UCCIANI Louis , « MASSARI Roberto : Charles Fourier e l’utopia societaria (1989)  », Cahiers Charles Fourier , 1991 / n° 2 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article99 (consulté le 9 décembre 2017).

Texte intégral

L’auteur rapporte ici sa « rencontre » avec Charles Fourier, sa confrontation à l’œuvre qui, si « elle est considérable n’est pas insurmontable », avec l’appareil critique et biographique qui peut être ramené à deux grands courants. Tout d’abord ce qui est saisi dans la mouvance socialiste (notamment celle de la Deuxième Internationale) articulé autour de « la contribution fouriériste aux théories de la coopération qui font de Fourier un précurseur des idées du réformisme et de l’autogestion ». Le second courant regroupe les lectures « anticonformistes, réparties dans les courants surréalistes, anarchistes et situationnistes, qui exaltent les aspects les plus manifestement irrationnels, rebelles et sacrilèges ». Or ces deux approches sont parcellaires et limitatives, elles n’ont pas le courage de lier Fourier à son époque et de le confronter à la société de son temps. Ce en quoi l’auteur voit un manque de rigueur préjudiciable aux études fouriéristes : « Il m’apparaissait en effet qu’on devait appliquer à Fourier les mêmes critères rigoureux d’étude que mérite quiconque a contribué à l’histoire de la pensée. »

Après ces préliminaires, l’ouvrage reproduit les contributions de l’auteur aux différents colloques consacrés à Fourier (Arc et Senans 1972, Lecce 1986, Paris-Sorbonne 1988) et propose une traduction italienne de l’Ode de Breton. On trouve également une bibliographie, pages 126-130.


Louis Ucciani

Louis Ucciani

Louis Ucciani enseigne la philosophie à l’Université de Franche-Comté. Il collabore depuis leur création aux Cahiers Charles Fourier. Ses axes de recherche récents interrogent la genèse et la structure de l’art contemporain. Il a notamment publié Charles Fourier ou la peur de la raison (Paris, Kimé, 2000) ou encore de Saint-Augustin ou le livre du Moi (1998). Dernier ouvrage paru : Le geste du peintre (2003).


Les autres articles de Louis Ucciani





 . 

 . 

 .