remonter 
Thomas Bouchet  |  mise en ligne : août 2011

Bayle


Il dirige au début de l’année 1840 L’Association, un journal hebdomadaire de Troyes. Cette « publication (est) destinée à répandre nos idées dans la Champagne », lit-on dans les colonnes du journal fouriériste dissident Le Nouveau Monde. Voici de quelle manière Bayle présente son journal aux futurs lecteurs : « Ce nom (Charles Fourier), nous ne le traçons qu’avec vénération, nous voudrions pouvoir l’inscrire dans ces pages en lettres d’or, et y jeter un reflet de son éclatante et sublime auréole !! » Et, un peu plus loin : « Ces principes et ces lois, nous chercherons à les développer, à les exposer dans leur expression la plus simple ; et, en les dépouillant des aspérités d’une enveloppe peut-être étrange, par son excentricité, à en indiquer la facile et nécessaire application dans les limites du possible, du réel et du vrai, et à leur gagner l’approbation et l’adhésion des esprits droits et impartiaux. »


Thomas Bouchet

Dernière mise à jour de cette fiche : août 2011

Ressources

Sources

Le Nouveau Monde, 11 février 1840.


et sur ce site...

Bernard Desmars Être fouriériste en province
Nicolas Lemoyne, propagandiste du Phalanstère
Cahiers - 1996 / n° 7 - décembre 1996
résumé | abstract | article en texte intégral


Index

Lieux : Troyes, Aube

Notions : Dissidents - Groupe local - Presse

Pour citer cette notice

BOUCHET Thomas, « Bayle », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en août 2011 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article914 (consultée le 1er août 2017).

 . 

 . 

 .