remonter 
Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : avril 2010

Blanc, Joseph


Né à Mézériat (Ain) le 11 mai 1813. Décédé à Plombières-lès-Dijon (Côte-d’Or) le 20 octobre 1880. Docteur en médecine. Actionnaire de la librairie des Sciences sociales.


Fils de Jean Benoît Blanc, propriétaire à Mézériat (Ain) et Jeanne Marie Dalminy, Joseph Blanc soutient sa thèse de médecine la même année que François Barrier et Charles Pellarin.

Il est docteur en médecine, installé à Dijon à la fin de la Monarchie de Juillet, et exerce à l’Hôpital général de la ville, réside 4 rue de la Madeleine à Dijon en 1869, lorsqu’il devient sociétaire-actionnaire de la Librairie des Sciences sociales pour 25 actions d’un montant de 500 francs. Son engagement, semble-t-il ancien, – il est déjà commanditaire de la Librairie des Sciences sociales en 1866 -, est teinté d’un grand scepticisme comme pour nombre de ses condisciples qui contestent alors la direction de l’Ecole sociétaire. Dans une lettre du 6 décembre 1868, alors qu’il doit approuver la transformation de la Librairie en société anonyme, il exprime ses doutes : « Nous est-il permis d’espérer un résultat favorable de la transformation que va subir la Librairie des sciences sociales ? Il y a longtemps hélas que nous prêchons dans le désert ». Ses liens avec la Librairie semblent s’être tissés dans le cadre professionnel. En 1872, Barrier, décédé et Legrand, parti, il s’adresse à un confrère, probablement Pellarin, pour le représenter à l’assemblée générale des actionnaires, « je ne connais personne à qui m’adresser [...] ; J’ai pris la liberté de vous envoyer ma procuration, espérant trouver dans ma qualité de confrère, une excuse à vos yeux ». Il détient dix actions de la librairie et réclame sa dissolution et liquidation lors de l’assemblée générale du 17 juin 1872.

Par décret du 13 janvier 1866, il a été nommé président de la société de secours mutuel des médecins de l’arrondissement de Dijon. Il est également membre de la Société d’horticulture de la Côte-d’Or à compter de 1869. Domicilié par la suite à Plombières-lès-Dijon, il est marié à Clémence Françoise Antoinette Febvret. Son fils, François Louis Irénée Blanc est l’un des déclarants de son décès.


Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : novembre 2013

Ressources

Oeuvres

Questions sur diverses branches des sciences médicales : 1° Décrire la marche et les symptôme du psoriasis syphilitique ; 2° Des altérations organiques des artères qui entraînent à leur suite l’anévrysme : comment produisent-elles cette maladie ? ; 3° De la disposition respective des divisions de la veine porte et des veines hépatiques... (Cand. Joseph Blanc), Thèse, médecine, 11 juillet 1840, Paris, impr. de Rignoux, 1840.

Sources

Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS36 (7) (680Mi58), lettre de Joseph Blanc, 1er juin 1872 ; 10AS32(2) (681Mi32), pouvoir de Joseph Blanc à François Barrier pour l’Assemblée générale des commanditaires de la Librairie des Sciences sociales, 4 novembre 1866 ; liste des actionnaires réclamant la dissolution de la Librairie des Sciences sociales, [juin 1872] ; pouvoir de Joseph Blanc à Charles Pellarin pour l’Assemblée générale des actionnaires de la Librairie des Sciences sociales, 1 juin 1872.
Ecole nationale supérieure, 13/1, lettre du 6 décembre 1868 (citée par Bernard Desmars, Militants de l’utopie ? Les Fouriéristes dans la seconde moitié du XIXe siècle, Dijon, Les Presses du réel, 2010, p. 48 et note 129, p. 68.
Archives départementales de l’Ain, Registre des naissances de la commune de Mézeriat, lot 1813-1814 (en ligne sur Archives départementales de l’Ain, vue 6).
Archives départementales de la Côte-d’Or 2 E 485/013, Registre d’Etat-civil de la commune de Plombières-lès-Dijon, acte n° 70 du 21 octobre 1880. (en ligne sur Archives départementales de la Côte-d’Or, vue 123).
Archives départementales de la Côte-d’Or, M7 i I 6, Personnel médical et paramédical, affaires générales, états nominatifs, listes annuelles,..., 1841-1850 : brouillon du Recueil des actes administratifs n° 13, p.. 117, 1842-post 1846.
Tables (la première des auteurs et la deuxième des matières) des thèses soutenues à la Faculté de Médecine de Paris, dans le cours de 1840, rédigées par M. Veret..., Paris, Rignoux, 1840 (en ligne sur Medic@, Bibliothèque numérique de Bibliothèque interuniversitaire de médecine).
Paul Chéron, Catalogue général de la librairie française au XIXe siècle..., tome 1, Paris, Au bureau de la Propriété littéraire, 1856, col. 1001 (en ligne sur Google livres).
Bulletin de la Société d’horticulture de la Côte-d’Or, année 1869, janvier-février, Dijon, Rabutot, 1869, p. 5 (en ligne sur Gallica).
Bulletin de la Société d’horticulture de la Côte-d’Or, année 1878, janvier-février, Dijon, Rabutot, 1878, p. 4 (en ligne sur Gallica).
L’Union médicale, n° 14, 3 février 1866, p. 201 (en ligne sur Internet Archive).
« Administration de la librairie des sciences sociales », la Science sociale, 4e année, n° 4, 16 février 1870, p. 60 (en ligne sur Gallica).

Bibliographie

Bernard Desmars, Militants de l’utopie ? Les Fouriéristes dans la seconde moitié du XIXe siècle, Dijon, Les Presses du réel, 2010.


Index

Lieux : Dijon, Côte-d’Or

Notions : Librairie - Mutualisme

Pour citer cette notice

SOSNOWSKI Jean-Claude, « Blanc, Joseph », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en avril 2010 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article738 (consultée le 18 décembre 2017).

 . 

 . 

 .