remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : mars 2009

Crassous, Jules


Né le 23 avril 1808 à Carcassonne (Aude), décédé le 15 février 1889 à Montpellier (Hérault). Fils de Alban Pierre Etienne Crassous et de Adèle-Pauline-Louise-Joséphine Augier. Officier du génie.


Fils d’un ingénieur des ponts-et-chaussées, Jules Crassous entre à l’Ecole polytechnique en 1826, puis à l’Ecole d’application du génie, à Metz. Il est d’abord affecté en Algérie de 1831 à 1834 ; puis il exerce son activité dans plusieurs villes du sud de la France, notamment à Montpellier où il est commandant de l’Ecole régimentaire de 1852 à 1857, et à Toulouse, où il termine sa carrière en 1861 comme lieutenant-colonel. A ces différents postes, il manifeste un « esprit inventif » et fait des recherches sur l’électricité et ses applications militaires. Il est considéré comme « un officier distingué », « plein de zèle, d’intelligence et d’activité » [1]. Il est fait chevalier, puis officier de la Légion d’honneur.
Il s’installe à Montpellier après la fin de son activité militaire ; il participe financièrement à la reconstruction de l’Ecole sociétaire, et souscrit pour 200 francs au capital de la Librairie des sciences sociales [2]. Alors que l’existence de la librairie est menacée et contestée par certains disciples dans les années 1870, il se prononce régulièrement pour son maintien et lui apporte son aide financière jusqu’en 1880. Il fait également partie des abonnés au Bulletin du mouvement social dans les années 1870 [3].
Il s’est marié en 1839 avec Jeanne Félicie Gervais, née le 15 mai 1818 et fille d’un négociant.


Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : décembre 2013

Notes

[1Service Historique de la Défense, 5 Y f 62690, Dossier de carrière de Crassous, fiches d’inspection de 1856 et 1859.

[2Ecole Normale Supérieure, Carton 3, Dossier 3, Chemise 1, Liste des actionnaires de la Société

[3Ecole Normale Supérieure, Carton 4, Dossier 3, Chemise 2, Liste d’abonnés. Archives Nationales, 10 AS 37, Lettres du 17 janvier 1878 et du 10 janvier 1879.


Ressources

Sources

Archives nationales, 10 AS 37, Lettres de Jules Crassous.

Ecole Normale Supérieure, Fonds Considerant, Carton 3, Dossier 3, Chemise 1.

Service Historique de la Défense, Armée de terre, 5 Y f 62690, Dossier de carrière de Crassous.


Index

Lieux : Montpellier, Hérault

Notions : Armée

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Crassous, Jules », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en mars 2009 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article640 (consultée le 22 août 2017).

 . 

 . 

 .