remonter 
Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : février 2008

Bannal


Sympathisant phalanstérien, membre du club de l’Egalité de Lyon en mars 1848.


Fondé par Marius Chastaing et Pezzani sous le nom de Club du Progrès et fusionné dès sa première séance, le 10 mars 1848, avec celui que se propose de constituer le citoyen Davet, ce club prend alors le nom de club de l’Egalité. Il est présidé par Pezzani et se réunit dans la salle de théologie du Petit Collège des Frères de la Doctrine chrétienne. Alors qu’on s’affaire à déterminer les qualités nécessaires aux candidats à l’Assemblée Constituante, lors de la séance du 16 mars, le citoyen Jules Côte s’évertue à vouloir exclure « phalanstériens et communistes, qui selon lui, pour appliquer leurs systèmes chimériques, bouleverseraient la société tout entière, sans pouvoir arriver à une réalisation stable de leurs nuageuses théories ». Si le citoyen Pezzani s’oppose à toute exclusion, et alors que le débat se poursuit dans les séances suivantes, le 18 mars, le citoyen Bannal, en réponse, « prononce un discours pour la défense de la doctrine phalanstérienne ».


Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : octobre 2013

Ressources

Source

Club de l’Egalité, bulletin hebdomadaire, n°1, 31 mars 1848, dans Les Révolutions du XIXe siècle : 1848, la Révolution démocratique et sociale, tome 7, Paris, EDHIS, 1984 (disponible sur Gallica, vues 122-123).


Index

Lieux : Lyon, Rhône

Notions : Club - République

Pour citer cette notice

SOSNOWSKI Jean-Claude, « Bannal », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en février 2008 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article511 (consultée le 25 septembre 2017).

 . 

 . 

 .