remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : février 2008

Bachelier, Jacques-René


Né le 14 avril 1798 (25 germinal an VI), à Vallon-sur-Gée (Sarthe), mort le 11 mars 1870 à Sillé-le-Guillaume (Sarthe). Maître des postes, puis propriétaire-rentier.


Fils d’un marchand drapier de Vallon-sur-Gée, Jacques-René Bachelier est sous la monarchie de Juillet maître des postes à Sillé-le-Guillaume, un chef-lieu de canton de l’arrondissement du Mans. Il exerce cette fonction jusqu’au milieu des années 1840, puis est qualifié de propriétaire ou de rentier dans les recensements et sur les listes électorales.
Sous la Seconde République, il est un militant actif du parti républicain : il préside à Sillé une association qui se présente comme une société de secours mutuel, mais que les autorités considèrent comme un club politique et qualifient de « foyer démagogique » ; elles le font fermer en 1849. Au début des années 1850, il fait l’objet de la surveillance de la police, qui le présente comme un « homme extrêmement ardent » et déclare qu’il « fait partie de la Société phalanstérienne qui a son siège près de Rambouillet » (Condé-sur-Vesgre probablement). Elle le soupçonne également d’être membre d’une société secrète [1]. L’auteur du rapport de police n’apporte cependant aucun élément précis à l’appui de ses affirmations.
Dans les années 1860, Bachelier continue à entretenir des liens avec les fouriéristes, et quand les nouveaux dirigeants de l’Ecole sociétaire préparent le lancement d’un périodique, il fait partie de ceux qui indiquent leur intention de s’y abonner [2].


Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : février 2008

Notes

[1AD Sarthe, 1 M 176, Police générale et surveillance politique à Sillé-le-Guillaume sous la Seconde République et dans les années 1850.

[2Ecole normale supérieure, Fonds Considerant, 13/1, Correspondance pour la Science sociale, Lettre de Bachelier, 4 août 1866.


Ressources

Sources

Archives départementales de la Sarthe, 1 M 176, Police générale et surveillance politique à Sillé-le-Guillaume sous la Seconde République et dans les années 1850.
Ecole normale supérieure, Fonds Considerant, 13/1, Correspondance pour la Science sociale, Lettre de Bachelier, 4 août 1866.


Index

Lieux : Sillé-le-Guillaume (Sarthe)

Notions : Club - République

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Bachelier, Jacques-René », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en février 2008 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article451 (consultée le 9 décembre 2017).

 . 

 . 

 .