Biographies
remonter 

mise en ligne : mai 2007

Comment rédiger une notice biographique ? Un mode d’emploi






1er élément : identité de l’individu

NOM, prénoms (prénoms non usuels entre parenthèses)
En cas de surnom, ajouter après le nom et le prénom : « dit... », ou « écrivant sous le nom de... ». Exemple : « LEMOYNE, Nicolas (-René-Désiré), écrivant parfois sous le nom de Médius ».
Pour les femmes mariées, choisir le nom usuel, et préciser ensuite l’autre (soit nom de jeune fille, soit le nom d’épouse).
Indiquer les incertitudes et les variations de dénomination.

2e élément : présentation sommaire de l’individu

Date et lieu de naissance - Date et lieu de décès (avec pour le lieu, outre la localité, le département, voire le pays s’il ne s’agit pas de la France)
Profession(s) principale(s)
Indication sommaire de ses principales activités en relation avec le fouriérisme

3e élément : article

Il est rédigé au présent.
Il suit de façon générale l’ordre chronologique.
Il concerne :
- le milieu dans lequel naît l’individu (profession des parents), sa formation
- ses activités professionnelles
- ses engagements associatifs (sociétés savantes, œuvres sociales, groupes militants...)
- ses engagements politiques, ses mandats publics...
- ses relations avec le fouriérisme, les différentes manifestations de son engagement (ouvrages, articles, correspondance avec le centre, abonnements à des revues fouriéristes, conférences, participation à un groupe phalanstérien local et à ses activités, souscription à une œuvre fouriériste, possession d’actions d’une entreprise d’inspiration fouriériste, etc.), la période concernée de son engagement, le moment et les raisons de son éloignement... ; les liens avec d’autres individus ou groupes, fouriéristes ou non...
Il peut être subdivisé en plusieurs sous-parties avec un titre pour chacune
La précision (par exemple pour les datations) est de rigueur, et les informations susceptibles de déterminer des parcours, des relations, des situations financières ou autres méritent d’être indiquées
Les citations issues des sources ou de la bibliographie sont les bienvenues.
On tâchera d’indiquer, lorsque des informations sont disponibles sur cette question, ce qu’il est possible de savoir sur la notoriété ou la réputation de l’individu après sa mort.
Les sources des informations recueillies peuvent être indiquées en brèves notes de bas de page.
Pour enrichir encore les notices biographiques, il vaut la peine d’insérer dans le corps de l’article des documents dignes d’intérêt : portrait(s), extraits d’écrits de ou sur l’individu biographié, etc.

4e élément : références

Oeuvres (y compris non imprimées)
Sources
Bibliographie
Iconographie (avec références)
Sitographie
Pour les œuvres et la bibliographie, indiquer NOM, prénom, titre, lieu d’édition, éditeur, date, nombre de pages
Si la notice reprend sans modification celle du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, l’indiquer expressément.
Si la notice s’inspire partiellement du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, l’indiquer expressément

5e élément : mots-clé

Notions
Lieux

6e élément

Prénom(s) et nom(s) de l’auteur (des auteurs) de la notice
Date de la dernière actualisation

Merci de nous contacter pour toute proposition ou question

Contacts : soit via le site, soit directement
Thomas Bouchet
Bernard Desmars





Pour citer ce document

« Comment rédiger une notice biographique ? Un mode d’emploi  » , charlesfourier.fr , rubrique « Pour en savoir plus... » , mai 2007, en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article412 (consulté le 19 octobre 2017).



 . 

 . 

 .