Actualités
remonter 

mise en ligne : décembre 2005

Quelques parutions à signaler






Patrick CHARLOT (dir.), Utopies, entre droit et politique. Etudes en hommage à Claude Courvoisier, Dijon, EUD, 2005 [avec en particulier un texte de Jean Bart à propos du « contrat chez Proudhon », un texte de Patrick Charlot sur Marcel, premier dialogue de la cité harmonieuse, des contributions de Miguel Abensour et de Pierre Guénancia].

Christophe PROCHASSON, Saint-Simon - ou l’anti-Marx, Paris, Perrin, 2005.

Le Dictionnaire des utopies, dirigé par Michèle RIOT-SARCEY, Thomas BOUCHET et Antoine PICON, vient d’être traduit en turc, sous le titre Ütopyalar Sözlügü, éditions Sel Yayincilik - Larousse, 2003.

Francis Sartorius présente l’ouvrage posthume de John Bartier, Fourier en Belgique, aux éditions du Lérot (Bruxelles, 2005). Nous en rendrons compte dans le prochain numéro des Cahiers. Il a aussi publié, aux éditions du Lérot toujours et sous le titre Tirs croisés, un très bel ouvrage consacré à la petite presse bruxelloise des années 1860. Il est enfin l’auteur dans les Cahiers bruxellois, tome 37, 1999-2003, de deux articles : « Notes sur quelques proscrits italiens réfugiés à Bruxelles sous le régime hollandais » et « Rapports d’agents secrets se livrant à Bruxelles à la quête de renseignements pour le compte de la préfecture de police de Paris 1871-1874 ».

Jacques-Rémi Dahan a réédité avec un très important appareil critique aux éditions Bassac un ouvrage pratiquement inconnu de Charles Nodier, Etudes sur le seizième siècle et sur quelques auteurs rares ou singuliers du dix-septième. Cet ouvrage fait vraiment honneur à l’érudition de Nodier - et à celle de son présentateur. Ce que l’on peut regretter c’est que, mis à part Rabelais, Marot, Des Périers, Cyrano de Bergerac, Nodier se soit surtout intéressé à des auteurs de second ordre, demeurés dans l’oubli.

La revue CinémAction vient de consacrer l’une de ses livraisons aux rapports entre « Utopie et cinéma » (n°115, 2005). Chantal Tatu, professeur émérite de littérature comparée à l’université de Besançon, y publie un article intitulé « Le phalanstère de Fourier dans Domani, Domani de Luchetti » (pp. 23-38) ; ce film, qui date de 1988, dénonce selon elle « la peinture de l’utopie anticipatrice comme fondamentalement utopique puisqu’elle ne prend pas en compte l’imprévisibilité du temps à venir ».





Pour citer ce document

« Quelques parutions à signaler  » , charlesfourier.fr , rubrique « Actualités » , décembre 2005, en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article312 (consulté le 10 décembre 2017).



 . 

 . 

 .