remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : mars 2022

Santonax, Elzéar


Né le 11 novembre 1805 à Aulx-les-Cromery (Haute-Saône), décédé le 30 avril 1876 à Dole (Jura). Fabricant de produits chimiques. Maire de Dole au début de la Troisième République. Abonné à La Phalange.


Elzéar Santonax est le fils d’un jardinier. Sous la monarchie de Juillet, il demeure à Dole. Il est abonné à La Phalange du 1er septembre 1840 au 31 août 1841 [1]. En janvier 1843, il se marie avec Claude Françoise Dez, fille d’un négociant demeurant à Londres, elle-même étant domiciliée à Dole. Il est alors « fabricant de produits chimiques ». Plus précisément, d’après l’Annuaire général du commerce, de l’industrie, de la magistrature et de l’administration, il est « fabricant de bleu », un produit colorant. Des publicités faisant

La Démocratie pacifique 30 janvier 1848

la promotion de son entreprise paraissent en 1847 et 1848 dans La Démocratie pacifique [2].

En 1844, il obtient un brevet d’invention pour des « procédés de fabrication du savon » [3]. L’année suivante, il fonde avec Claude Antoine Jourdy, correspondant de l’École sociétaire à Dole, une société « pour l’exploitation d’une fabrique de stéarine, bougies et cierges stéariques » située à Dole [4]. Leur entreprise reçoit en 1849 une « citation favorable » lors de l’exposition des produits de l’agriculture et de l’industrie [5]. Elle est mentionnée dans les Annuaires jusqu’au milieu des années 1850. Parallèlement, Elzéar Santonax continue la fabrication de bleu.

Il envoie « une caisse de cigares stéariques de diverses grosseurs » ainsi qu’une « caisse de bougies stéariques » à l’exposition universelle de 1855 et obtient une médaille [6]. Une autre récompense lui est accordée à Dijon en 1858 [7]. L’Annuaire général du commerce, de l’industrie, de la magistrature et de l’administration pour l’année 1856 mentionne Santonax à la fois comme « fabricant de blanc fin pour azurage » et comme « fabricant de bougies et de cierges ». Dans les années 1860, l’Annuaire-Almanach du commerce, de l’industrie, de la magistrature et de l’administration le cite en tant que « fabricant de bleu », « fabricant de bougies » et « fabricant de chandelles ». Il expose encore ses produits à l’exposition universelle qui se déroule à Paris en 1867 [8]. Il est à cette même époque conseiller municipal de Dole – il a été élu en 1865 – et juge au tribunal de commerce de Dole [9]. Le conseil municipal en fait l’un des directeurs de la Caisse d’épargne de la ville [10].

Il est réélu au conseil municipal de Dole le 30 avril 1871 [11]. Le 19 mai suivant, les conseillers municipaux votent en sa faveur pour le poste de maire [12], désignation confirmée par un arrêté du chef du pouvoir exécutif du 25 mai 1871 [13]. Son épouse décède en 1873. Il est renouvelé dans ses fonctions municipales en 1874 [14].


Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : mars 2022

Notes

[1Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 40 (681 Mi 68, vues 728-729), comptes pour La Phalange, par Just Muiron.

[2La Démocratie pacifique, 18 juillet, 15 août, 21 octobre, 21 novembre et 26 décembre 1847 ; 30 janvier 1848.

[3Base de données des brevets du 19e siècle, sur le site de l’Institut National de la Propriété Industrielle, inventions d’Elzéar Santonax. La demande de brevet est déposée le 9 mars 1844. Le brevet est délivré le 9 mai suivant.

[4Album dolois, 25 mai 1845.

[5Le Moniteur universel, 15 novembre 1849 et Album dolois, 24 mars 1850.

[6Désiré Monnier, Annuaire du département du Jura – 1856, Lons-le-Saunier, Impr et lithographie de F. Gauthier, 1856, p. 392.

[7Annuaire-Almanach du commerce, de l’industrie, de la magistrature et de l’administration, 1860, p. 1709.

[8Exposition universelle de 1867 à Paris. Catalogue officiel des exposants récompensés par le jury international, Paris, E. Dentu, 1867, p. 97.

[9Album dolois, 30 juillet 1865 et 30 novembre 1867 ; le Journal officiel de l’Empire signale sa réélection dans cette fonction dans son numéro du 13 janvier 1870.

[10Album dolois, 18 janvier 1868.

[11Album dolois, 6 mai 1871.

[12Album dolois, 20 mai 1871.

[13Journal officiel de la République française, 27 mai 1871.

[14Bulletin officiel du ministère de l’Intérieur, 1874, n°3, p. 91.


Ressources

Sources :
Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 40 (681 Mi 68, vues 728-729), comptes de Just Muiron concernant les abonnements à La Phalange.
Archives départementales de la Haute-Saône, état civil d’Aulx-les-Cromary, acte de naissance du 20 brumaire an 14 (11 novembre 1805) (en ligne sur le site des Archives départementales de la Haute-Saône, vue 33/77).
Archives départementales du Jura, 3 E / 3376, état civil de Dole, acte de mariage, 11 janvier 1843 (en ligne sur le site des Archives départementales du Jura, vues 11-12/106).
Archives départementales du Jura, 3 E / 3957, état civil de Dole, acte de décès de Claude Françoise Dez, 6 mars 1873 (en ligne sur le site des Archives départementales du Jura, vue 21/99).
Archives départementales du Jura, 3 E / 3960, état civil de Dole, acte de décès, 1er mai 1876 (en ligne sur le site des Archives départementales du Jura, vue 44/100).
Désiré Monnier, Annuaire du département du Jura – 1856, Lons-le-Saunier, Impr et lithographie de F. Gauthier, 1856.
Annuaire général du commerce, de l’industrie, de la magistrature et de l’administration, 1843-1856 (en ligne sur Gallica).
La Démocratie pacifique, 18 juillet, 15 août, 21 octobre, 21 novembre et 26 décembre 1847 ; 30 janvier 1848 (en ligne sur Gallica).
Annuaire-Almanach du commerce, de l’industrie, de la magistrature et de l’administration, 1857-1864 (en ligne sur Gallica).
Exposition universelle de 1867 à Paris. Catalogue officiel des exposants récompensés par le jury international, Paris, E. Dentu, 1867 (en ligne sur Gallica).
Journal officiel de l’Empire français, 13 janvier 1870 (en ligne sur Gallica).
Journal officiel de la République française, 27 mai 1871 (en ligne sur Gallica).
Bulletin officiel du ministère de l’Intérieur, 1871-1874 (en ligne sur Gallica).
Le Moniteur universel, 15 novembre 1849 (en ligne sur Retronews).
Album dolois, 25 mai 1845, 24 mars 1850, 18 janvier 1868, 6 mai et 20 mai 1871 (en ligne sur Retronews).
La Démocratie pacifique, 18 juillet, 15 août, 21 octobre, 21 novembre et 26 décembre 1847 ; 30 janvier 1848. (en ligne sur Gallica).
Bulletin officiel du ministère de l’Intérieur, 1871 et 1874 (en ligne sur Gallica).

Sitographie :
Base de données des brevets du 19e siècle, sur le site de l’Institut National de la Propriété Industrielle, dossier d’inventions d’Elzéar Santonax.


Index

Lieux : Dole, Jura

Notions : Invention

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Santonax, Elzéar », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en mars 2022 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2418 (consultée le 12 août 2022).

 . 

 . 

 .