remonter 
Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : février 2021

Colliat (épouse), Marguerite ?


Souscriptrice au Commerce véridique et social de Michel Derrion à Lyon en 1835. Membre du groupe de colons devant participer à la colonie du Palmital (Garuva, Santa Catarina, Brésil).


En 1835, le couple Colliat souscrit au projet de coopérative de production et de consommation, le Commerce véridique et social fondé à Lyon par Michel Derrion [1]. Selon Jean Gaumont, sans qu’il mentionne la source qui permet d’établir un lien entre les deux évènements, elle est avec son mari parmi les soixante-quinze colons lyonnais recrutés par Joseph Reynier et embarqués au Havre sur le Curieux le 8 février 1843 pour participer à la colonie phalanstérienne du Palmitar (Brésil) dirigée par Michel Derrion. Le navire arrive le 5 avril 1843 à Rio de Janeiro.
Aucun autre élément ne permet de déterminer plus précisément l’identité de cette phalanstérienne. Cependant, il convient de relever qu’au printemps 1862, le Correio mercantil annonce le décès de « Margareth Colliat » à Rio de Janeiro, victime de la dysenterie à l’âge de 67 ans [2]. La « veuve Colliat » [3] est membre de la Société française de secours mutuels à laquelle contribuent plusieurs phalanstériens de Rio de Janeiro. Selon son âge, il peut s’agir de Marguerite Rivat, mariée à Claude-François Colliat, coffretier à Lyon. Le couple a au moins cinq enfants nés à Lyon. Le 2 novembre 1842, lors de la déclaration de décès d’une de leur fille Étiennette, le couple est domicilié 18 rue du Commerce à Lyon. La famille n’y est plus recensée en 1843, année du départ du groupe de colons recrutés par Reynier pour le Brésil.


Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : février 2021

Notes

[1Jean Gaumont, « Le Commerce véridique et social (1835-1838) et son fondateur Michel Derrion (1803-1850) », Annuaire de la coopération, 1935, p. 58. Jean Gaumont, « Le commerce véridique et social de 1835 et ses souscripteurs », Revue des études coopératives, 1924-1925, p. 294. L’Indicateur, 5 avril 1835, p. 2, « huitième liste ». Orthographié Coliat dans la liste de L’Indicateur.

[2Correio mercantil, 20 mars 1862 « Estatistica da cidade », p. 1.

[3Courrier du Brésil, 7 septembre 1862, p. 3, « Société française de secours mutuels ».


Ressources

Sources

Archives municipales de Lyon, état civil de Lyon, 2E155, acte de mariage n° 216 du 27 février 1813 (en ligne sur le site des Archives municipales de Lyon, vue 91).

Archives municipales de Lyon, état civil de Lyon, 2E158, acte de naissance de Philiberte Colliat, n° 1133 du 2 avril 1814 (en ligne sur le site des Archives municipales de Lyon, vue 102).

Archives municipales de Lyon, état civil de Lyon, 2E171, acte de naissance d’Etiennette Étiennette Colliat, n° 2566 du 14 juillet 1817 (en ligne sur le site des Archives municipales de Lyon, vue 258).

Archives municipales de Lyon, état civil de Lyon, 2E362, acte de décès d’Etiennette Étiennette Colliat, n° 4872 du 2 novembre 1842 (en ligne sur le site des Archives municipales de Lyon, vue 239).

Archives municipales de Lyon, état civil de Lyon, 2E213, acte de naissance de Laurent-Louis, n° 280 du 20 janvier 1823 (en ligne sur le site des Archives municipales de Lyon, vue 36).

Archives municipales de Lyon, état civil de Lyon, 2E224, acte de naissance de Marie-Julie, n° 1666 du 23 avril 1825 (en ligne sur le site des Archives municipales de Lyon, vue 215).

Archives municipales de Lyon, état civil de Lyon, 2E247, acte de naissance de François Clément, n° 3326 du 23 juillet 1829 (en ligne sur le site des Archives municipales de Lyon, vue 59).

L’Indicateur, 5 avril 1835, p. 2, « huitième liste » (en ligne sur Numelyo).

Correio mercantil, 20 mars 1862 « Estatistica da cidade », p. 1 (en ligne sur Bibliotheca National Digital Brazil).

Courrier du Brésil, 7 septembre 1862, p. 3, « Société française de secours mutuels » (en ligne sur Bibliotheca National Digital Brazil).

Bibliographie

Jean Gaumont, « Le commerce véridique et social de 1835 et ses souscripteurs », Revue des études coopératives, 4e année, 1924-1925, p. 294.

Jean Gaumont, « Le Commerce véridique et social (1835-1838) et son fondateur Michel Derrion (1803-1850) », Annuaire de la coopération, 1935, p. 58 et p. 139, note 195 (en ligne sur Gallica).


Index

Lieux : Brésil - Palmital (Garuva, Santa Catarina), Brésil - Rio de Janeiro, Brésil

Notions : Commerce véridique - Famille - Réalisateurs

Pour citer cette notice

SOSNOWSKI Jean-Claude, « Colliat (épouse), Marguerite ? », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en février 2021 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2316 (consultée le 21 juin 2021).

 . 

 . 

 .