remonter 
Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : décembre 2020

Teysseire, Auguste Adolphe


Participant au projet de colonie phalanstérienne au Brésil en 1842. Soutien à Michel Derrion et l’Union industrielle contre Benoît Mure.


Auguste Teysseire est parmi les premiers colons partis pour établir un phalanstère au Brésil. Il y vient avec son épouse Louise Flatan et au moins deux enfants. Son nom apparaît pour la première fois dans la querelle qui oppose Benoît Mure à Michel Derrion et l’Union industrielle. Alors que les colons découvrent que le contrat passé avec les autorités brésiliennes a été rédigé au nom de Benoît Mure et non de l’Union industrielle, Teysseire participe en février 1842 aux négociations que Derrion et Antoine Jamain mènent pour faire valoir les droits des colons sur la concession octroyée. Teysseire accompagne Jamain et Pomatelli devant le président de la province de Santa Catarina pour défendre les intérêts de l’Union industrielle. Mais le gouvernement brésilien demande au président de la province de prendre le parti de Mure envers lequel il s’est impliqué financièrement [1].
L’expérience brésilienne de la famille Teysseire tourne très tôt au cauchemar. Le 10 mars 1842 décède à São Francisco do Sul (Santa Catarine, Brésil) la jeune Marie-Françoise Teysseire ; le 16 mars, c’est au tour de son frère Alphonse, âgé de 7 ans [2].
Rien ne permet de déterminer si Teysseire s’installe sur l’une ou l’autre des colonies du Sahy ou du Palmital et à quel moment il abandonne le projet de colonie phalanstérienne. Son nom n’est pas cité parmi les membres de la Société industrielle du Sahy fondée le 15 août 1844 autour de Michel Derrion. Sur le territoire de São Fancisco do Sul, dans la péninsule du Sahy, sur des terres, « Les Lymbes », que Benoît Mure a achetées à son arrivée en son nom propre, s’unissent les derniers colons qui avaient pris le parti de Benoît Mure dans l’établissement de la colonie du Sahy et ceux réunis autour de Michel Derrion dans celle du Palmital [3]. Néanmoins, le 28 avril 1844, Auguste Teysseire fait enregistrer par le consul de France à Rio de Janeiro la naissance et le baptême à São Francisco do Sul d’un fils, Joseph, né il y a 9 mois (donc approximativement en juillet 1843) [4].
Cependant, il est annoncé comme revenant à Rio de Janeiro le 11 mai 1846 [5], quelques mois après l’arrivée de Michel Derrion qui a mis fin à cette dernière expérience commune.


Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : décembre 2020

Notes

[1Archives historiques de Joinville (Santa Catarina, Brésil), Coleção Carlos Ficker, « Pétition de Derrion, Jamain… adressée au président de la province », 21 février 1842, citée par Laurent Vidal, Ils ont rêvé d’un autre monde, Paris, Flammarion, 2014, p. 214-216.

[2Archives du ministère des Affaires étrangères (La Courneuve) état civil, P 04210, Livre 6.1 (1844), actes de décès n° 2436 de Marie Françoise Teysseire le 10 mars 1842 et n° 2437 d’Alphonse Teysseire le 16 mars 1842 ; Laurent Vidal, opus cité, p. 244.

[3Laurent Vidal, opus cité, p. 262.

[4Archives du ministère des Affaires étrangères (La Courneuve) état civil, P 04210, Livre 6.1 (1844), acte de naissance et de baptême n° 2438 de Joseph Teysseire, enregistré le 28 avril 1844.

[5Laurent Vidal, opus cité, p. 277. « Movimento do porto », Diário do Rio de Janeiro, 12 mai 1846, p. 4. Il est inscrit sous le nom de « Augusto Feysseipre ».


Ressources

Sources

Archives du ministère des Affaires étrangères (La Courneuve) état civil, P 04210, Livre 6.1 (1844), actes de décès n° 2436 de Marie Françoise Teysseire, 10 mars 1842 et n° 2437 d’Alphonse Teysseire, 16 mars 1842 ; acte de naissance et de baptême n° 2438 de Joseph Teysseire, enregistré le 28 avril 1844.

« Movimento do porto », Diário do Rio de Janeiro, 12 mai 1846, p. 4 (en ligne sur Bibliotheca National Digital Brazil).

Bibliographie

Laurent Vidal, Ils ont rêvé d’un autre monde, Paris, Flammarion, 2014, p. 214-216, p. 277.


Index

Lieux : Brésil - São Francisco do Sul (Santa Catarina), Brésil

Notions : Essai sociétaire - Réalisateurs

Pour citer cette notice

SOSNOWSKI Jean-Claude, « Teysseire, Auguste Adolphe », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en décembre 2020 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2282 (consultée le 17 janvier 2021).

 . 

 . 

 .