remonter 
Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : décembre 2020

Jacquot


Ingénieur civil. Membre du conseil d’administration de l’Union industrielle à Paris en avril 1841.


Ancien élève de l’École polytechnique, ingénieur civil, il est membre du conseil d’administration de l’Union industrielle en avril 1841. La société est fondée à Paris le 18 avril 1841 par Derrion, Jamain et Arnaud, lors d’une assemblée générale réunissant les cent premiers signataires de l’acte de fondation. Il s’agit de recruter des volontaires pour l’établissement d’un phalanstère au Brésil et d’organiser la vie et le travail dans la colonie. Aucune source ne permet d’affirmer qu’il appartient à l’un des groupes de colons partis pour le Brésil.

Parmi les polytechniciens portant ce patronyme, il est possible qu’il s’agisse de Marcel Jules Jacquot, admis en 1835. Celui-ci, « ayant renoncé à entrer dans les services publics et ayant terminé ses études à l’École, a cessé de faire partie des élèves le 31 octobre 1837 ». Il est né le 1er novembre 1816 à Laneuvielle-à-Bayard (Haute-Marne). Il est le fils d’un maître de forge, Léon Jacquot et de Louise Elisabeth Demimuid. Mais aucun autre élément ne permet de confirmer cette hypothèse.


Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : décembre 2020

Ressources

Bibliographie

Laurent Vidal, Ils ont rêvé d’un autre monde, Paris, Flammarion, 2014, p. 101 et p. 215.

Sitographie

Bibliothèque centrale de l’École polytechnique, base de données en ligne, Famille polytechnicienne.


Index

Lieux : Paris, Seine

Notions : Réalisateurs

Pour citer cette notice

SOSNOWSKI Jean-Claude, « Jacquot », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en décembre 2020 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2270 (consultée le 11 octobre 2021).

 . 

 . 

 .