remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : mars 2020

Lefol, (Pierre Joseph) Casimir


Né le 5 mars 1810 à Saint-Aubin-de-Locquenay (Sarthe), décédé le 1er février 1881 à Paris, 3e arrondissement (Seine). Participant au congrès phalanstérien d’octobre 1848. Abonné au Bulletin du mouvement social.


Casimir Lefol est le fils d’un tisserand sarthois. À une date indéterminée il s’installe à Paris. Il y vit avec son épouse Françoise Rué, avec laquelle il a en 1842 un fils, Joseph Casimir Lefol, futur architecte. La même année – il est alors ébéniste – il crée avec un nommé Laveissière une société en nom collectif « pour la fabrication et la vente des enclumes, étaux et autres ustensiles et outils ». D’après l’acte passé entre les deux hommes, « M. Laveissière apporte dans la société une somme de cent mille francs, qui doit être versée au fur et à mesure des besoins, et M. Casimir Lefol apporte son industrie » [1]. En 1846, il obtient un premier brevet d’invention, concernant le « perfectionnement de la confection des étaux » [2].

On ignore quand Casimir Lefol rejoint le mouvement fouriériste. En octobre 1848, il participe au congrès phalanstérien, en tant que « délégué » [3].

Dans les années 1850, la société Lavessière et Lefol, située boulevard Contrescarpe Saint-Antoine, fabrique des « enclumes, étaux, soufflets de forge » [4]. Lefol, associé à un nommé Martin, obtient en 1854 un second brevet, pour un « système de fabrication de roues de fer ». Il se présente tantôt comme un « mécanicien » ou « fabricant d’enclumes » [5]. Puis, d’autres brevets interviennent sont obtenus, l’un en 1864 avec un négociant nommé Gibert pour un « système de cylindre diviseur évaporateur pour le grillage du café et du cacao » [6], puis un autre seul, « pour un système de gril » [7] et enfin un dernier, dont il est également le seul titulaire, pour « un système gril-rôtisseur » [8].

Il figure sur un répertoire d’adresses élaboré par la Librairie des sciences sociales sous le Second Empire [9]. Il s’abonne au Bulletin du mouvement social qui paraît dans les années 1870 [10]. Son décès est annoncé lors du banquet fouriériste du 7 avril 1881 [11].


Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : mars 2020

Notes

[1Gazette des tribunaux, 21 janvier 1843, annonce judiciaire reproduisant l’acte sous seing privé du 10 janvier 1843.

[2Base des brevets du 19e siècle de l’Institut National de la Propriété Industrielle, dossier 1BB3779, brevet d’invention de 15 ans ; Bulletin des lois du royaume de France, 2e semestre de 1846, n°1351, ordonnance du roi du 17 novembre 1846, n°481, p. 1134.

[3École normale supérieure, fonds Considerant, carton 2, dossier 9, chemise 2, liste des « délégués » participant au « congrès du 15 octobre 1848 ».

[4Almanach-Bottin du commerce de Paris des départements de la France et des principales villes du monde, 1854, p. 1000/7.

[6Base des brevets du 19e siècle de l’Institut National de la Propriété Industrielle, dossier 1BB64954, brevet d’invention de 15 ans ; Bulletin des lois de l’Empire français, 2e semestre 1866, n°1417, p. 344.

[8Base des brevets du 19e siècle de l’Institut National de la Propriété Industrielle, dossier 1BB85555, brevet d’invention de 15 ans ; Bulletin des lois de la République française, n°698, p. 723, décret du 5 novembre 1881.

[9École normale supérieure, fonds Considerant, carton 13, dossier 8, répertoire Noirot.

[10École normale supérieure, fonds Considerant, carton 4, dossier 3, chemise 2, registre des recettes et des dépenses, 1877-1878.

[11Revue du mouvement social, mai 1881, compte rendu du banquet.


Ressources

Sources :
École normale supérieure, fonds Considerant, carton 2, dossier 9, chemise 2, liste des « délégués » participant au « congrès du 15 octobre 1848 ».
École normale supérieure, fonds Considerant, carton 4, dossier 3, chemise 2, registre des recettes et des dépenses, 1877-1878.
École normale supérieure, fonds Considerant, carton 13, dossier 8, répertoire Noirot.
Bulletin des lois, 1846-1881 (en ligne sur Gallica).
Gazette des tribunaux, 21 janvier 1843 (en ligne sur le site de la Bibliothèque numérique de l’École nationale d’administration pénitentiaire).

Sitographie :
Base des brevets du 19e siècle de l’Institut National de la Propriété Industrielle], dossiers 1BB3779, 1BB19019, 1BB64954, 1BB77506 et 1BB85555.


Index

Lieux : Paris, Seine

Notions : Entreprise - Invention

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Lefol, (Pierre Joseph) Casimir », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en mars 2020 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2186 (consultée le 9 juillet 2020).

 . 

 . 

 .