remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : septembre 2019

Mourlet Claude (Pierre Étienne)


Né le 2 décembre 1818, à Velesme (Haute-Saône), décédé le 28 juillet 1895 à Mustapha (aujourd’hui un quartier d’Alger, Algérie). Médecin homéopathe. Abonné au Bulletin du mouvement social, au Devoir et à La Rénovation.


Fils d’un laboureur, Claude Mourlet fait des études de médecine et obtient son doctorat en 1846 avec une thèse sur la « néphrite dite albumineuse ». Il se marie avec Aurélie Lasalle et s’installe aux Aix-d’Angillon, une commune du Cher où il exerce sa profession [1]. Un garçon, Émile, y naît en 1853. La famille Mourlet est encore recensée aux Aix-d’Angillon en 1856 et en 1861. Quelques années plus tard, elle s’établit en Algérie ; elle y est au plus tard en 1869, quand Émile y décède. Selon les sources et les moments, elle est installée à Alger, ou dans une commune périphérique, Mustapha. Claude Mourlet y est médecin ; il pratique l’homéopathie.

En 1872, un congrès phalanstérien prévoit la formation d’une nouvelle association, la Société des études sociales et demande aux disciples de Fourier d’annoncer la souscription qu’ils seraient prêts à fournir. Claude Mourlet et son épouse promettent chacun la somme de 18 francs [2]. Le couple Mourlet est abonné au Bulletin du mouvement social, qui paraît de 1872 à 1880 [3]. Le couple visite le Familistère de Guise en septembre 1880 [4]. Il est aussi abonné au Devoir, le périodique fondé par Jean-Baptiste Godin [5].

En 1888, la Ligue du progrès social, qui rassemble les derniers militants fouriéristes, lance un nouveau périodique, La Rénovation. Claude Mourlet prend un abonnement qu’il renouvelle les années suivantes [6].

Il fait partie de plusieurs associations : il est membre correspondant de la Société des lettres, sciences et arts des Alpes-Maritimes [7]. Il adhère à la Ligue du reboisement de l’Algérie, dont son condisciple Reynard est l’un des responsables [8].


Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : septembre 2019

Notes

[1Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départements et des principales villes du monde, 1854, 1855 et 1856.

[2Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 32 (681 Mi 53, vue 56), Société des études sociales, 27 juin 1872.

[3Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 40 (681 Mi 68, vue 281), lettre de Mourlet à Bourdon, sans date ; École normale supérieure, fonds Considerant, carton 4, dossier 3, chemise 2, recettes et dépenses ; abonnement de Mourlet, janvier 1878 et mars 1879.

[4Archives du Familistère de Guise, livre des visiteurs.

[5Archives du Familistère de Guise, registre des abonnés au Devoir, 1881.

[6La Rénovation, 20 octobre 1890, n°31 ; dans la « Petite correspondance », la direction de la revue remercie Mourlet pour son troisième abonnement.

[7Annales de la Société des lettres, sciences et arts des Alpes-Maritimes, 1882, liste des membres, p. 352.

[8Bulletin de la Ligue de reboisement de l’Algérie, n°2-3, 15 février-15 mars 1882, p. 31, liste des adhérents.


Ressources

Œuvres :
De la néphrite dite albumineuse, Paris, Impr. Rignoux, 1846, 31 p.

Sources :
Archives départementales de Haute-Saône, état civil de Velesme, acte de naissance, 3 décembre 1818 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Haute-Saône, vue 188/301).
Archives départementales du Cher, 3 E 2483, état civil d’Aix-d’Angillon, acte de naissance d’Émile Mourlet, 3 juin 1853 (en ligne sur le site des Archives départementales du Cher, vue 10/302).
Archives départementales du Cher, 27 J 0077, recensement de la population des Aix-d’Angillon, 1856 (en ligne sur le site des Archives départementales du Cher, vue 22/29).
Archives départementales du Cher, 6 M 00001 recensement de la population des Aix-d’Aigillon, 1861 (en ligne sur le site des Archives départementales du Cher, vue 22/31).
Archives nationales d’outre-mer, état civil d’Alger, acte du 28 août 1869, acte de décès d’Émile Mourlet (en ligne sur le site des Archives nationales d’outre-mer).
Archives nationales d’outre-mer, état civil de Mustapha, acte du 28 juillet 1895 (en ligne sur le site des Archives nationales d’outre-mer).
Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 32 (681 Mi 53, vue 56), Société des études sociales, liste des souscripteurs, 27 juin 1872.
Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 40 (681 Mi 68, vue 281), lettre de Mourlet, non datée.
École normale supérieure, fonds Considérant, carton 4, dossier 3, chemise 2, abonnement Mourlet, Alger, janvier 1878 et mars 1879.
Archives du Familistère de Guise, livre des visiteurs ; registre des abonnés au Devoir, 1881.
Almanach-bottin du commerce, 1854-1856 (en ligne sur Gallica).
Bibliothèque homeœpathique, 1880-1886 (en ligne sur Gallica).
Alger-saison, 1886-1889 (en ligne sur Gallica).
Annales de la Société des lettres, sciences et arts des Alpes-Maritimes, 1879 à 1895 (en ligne sur Gallica).
Bulletin de la Ligue de reboisement de l’Algérie, n°2-3, 15 février-15 mars 1882 (en ligne sur Gallica).
La Rénovation, 20 octobre 1890, n°31.


Index

Lieux : Alger, Algérie - Les Aix-d’Angillon, Cher - Mustapha, Algérie

Notions : Familistère - Famille - Homéopathie - Presse

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Mourlet Claude (Pierre Étienne) », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en septembre 2019 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2144 (consultée le 6 décembre 2019).

 . 

 . 

 .