remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : avril 2017

Provost, Charles


Demeurant à Saint-Louis (Sénégal). Abonné à La Démocratie pacifique.


Charles Provost n’est guère connu que par la correspondance de Prosper Bancal, correspondant de l’École sociétaire à Saint-Louis du Sénégal et animateur du groupe phalanstérien de Saint-Louis. En octobre-novembre 1848, il s’abonne à La Démocratie pacifique. [1]

Sans doute s’agit-il du nommé Charles Provost, présent sur la liste générale des « traitants » [2] de Saint-Louis, c’est-à-dire de personnes qui sont des « intermédiaires entre les négociants européens et les producteurs africains » [3]. Il appartient à une famille métisse, issue d’une union entre un Européen et une Africaine. Son père fait partie des notables de Saint-Louis. Charles Provost est encore mentionné en 1861 dans l’Annuaire du Sénégal en tant que marchand [4].


Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : avril 2017

Notes

[1Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 36 (681 Mi 57, vues 198-200), lettres du 28 octobre et du 9 novembre 1848.

[2« Liste générale des traitants », parue dans le Bulletin administratif des actes de gouvernement, 1843, reproduite dans Nathalie Reyss, Saint-Louis du Sénégal à l’époque précoloniale (1658-1854), université de Paris I – Sorbonne, thèse de 3e cycle, 1983, vol. 1, f. 61-62.

[3Roger Pasquier, « Les traitants des comptoirs du Sénégal au milieu du XIXe siècle », dans Entreprises et entrepreneurs en Afrique (XIXe-XXe siècles), actes du colloque organisé à Paris (décembre 1981), tome 1, publiés par Catherine Coquery-Vidrovitch et Alain Forest, Paris, L’Harmattan, 1983, p.141.

[4Annuaire du Sénégal et dépendances pour l’année 1861, « Liste des négociants et marchands patentés », p. 92.


Ressources

Sources :
Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 36 (681 Mi 57, vues 198-200), lettres du 28 octobre et du 9 novembre 1848.
Annuaire du Sénégal et dépendances pour l’année 1861, « Liste des négociants et marchands patentés », p. 91-92 (en ligne sur Gallica).

Bibliographie :
Roger Pasquier, « Les traitants des comptoirs du Sénégal au milieu du XIXe siècle », dans Entreprises et entrepreneurs en Afrique (XIXe-XXe siècles), actes du colloque organisé à Paris (décembre 1981), tome 1, publiés par Catherine Coquery-Vidrovitch et Alain Forest, Paris, L’Harmattan, 1983, p. 141-163.
Nathalie Reyss, Saint-Louis du Sénégal à l’époque précoloniale (1658-1854), université de Paris I – Sorbonne, thèse de 3e cycle, 1983, 2 volumes, 270 + 127 f.


Index

Lieux : Saint-Louis, Sénégal

Notions : Groupe local

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Provost, Charles », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en avril 2017 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1875 (consultée le 23 avril 2017).

 . 

 . 

 .