retour au sommaire

TARDE Gabriel : Fragments d’histoire future (1998)

Paris, Séguier, 1998. Avec une préface de René Schérer et une postface de H.G. Wells


Louis Ucciani  |  1999 / n° 10 |  novembre 1999



Index

Personnes : Tarde, Gabriel

Pour citer ce document

UCCIANI Louis , « TARDE Gabriel : Fragments d’histoire future (1998)  », Cahiers Charles Fourier , 1999 / n° 10 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article186 (consulté le 9 décembre 2017).

Texte intégral

Commencé en 1879 et achevé en 1884, le Fragment d’Histoire Future fut publié pour la première fois en 1896 dans la Revue Internationale de Sociologie. Ce texte étrange se présente comme une relation utopique. Le monde de la Civilisation miné par le frivole et l’ennui, porté par un vain progrès, certes pacifié mais privé de consistance, image de ce vers quoi nous nous dirigeons, sombre dans une catastrophe naturelle. Une glaciation soudaine due à l’extinction du soleil, oblige les survivants à se réfugier sous terre où, sous l’instigation de leur héros salvateur, il créent un nouveau monde. L’utopie souterraine dessine une nouvelle configuration où l’humanité enfin libérée vit d’art et d’amour.

Dans sa préface René Schérer fait le lien à Fourier et à Nietzsche et montre comment par cette utopie de la profondeur, la sphère du bonheur est bien dans le caché, le souterrain.


Louis Ucciani

Louis Ucciani

Louis Ucciani enseigne la philosophie à l’Université de Franche-Comté. Il collabore depuis leur création aux Cahiers Charles Fourier. Ses axes de recherche récents interrogent la genèse et la structure de l’art contemporain. Il a notamment publié Charles Fourier ou la peur de la raison (Paris, Kimé, 2000) ou encore de Saint-Augustin ou le livre du Moi (1998). Dernier ouvrage paru : Le geste du peintre (2003).


Les autres articles de Louis Ucciani





 . 

 . 

 .