remonter 
Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : septembre 2016

Harmant (ou Armant ou Armand)


Comptable. Président du comité de la souscription phalanstérienne en novembre 1840. Membre de la commission directrice de la Correspondance des disciples de la science sociale en 1845.


Comptable au 43 rue du Four-Saint-Honoré à Paris, inscrit sur la liste des principaux artistes et travailleurs de l’École sociétaire à Paris pour l’année 1841, Harmant est membre du comité de la souscription pour la fondation du premier phalanstère organisée par le journal Le Nouveau Monde [1]. Il en est président élu lors du comité du 6 novembre 1840 [2]. Il verse 13,50 francs lors de la première souscription, somme alors parmi les plus significatives, si ce n’est de l’engagement du souscripteur mais du moins de sa capacité financière [3]. Il est également l’un des contributeurs qui permettent à Jamain de publier la première brochure populaire [4], outil de propagande sociale en direction des plus défavorisés.
En 1841 et 1842, Harmant est inscrit sur les listes des abonnés à La Phalange. Le 5 août 1843 le solde de son abonnement est converti en un abonnement à La Démocratie pacifique.
En 1845, c’est sans doute lui qui, sous le nom d’Armant, est cité comme l’un des membres de la commission directrice de la Correspondance des disciples de la science sociale. Cette commission est composée de Reverchon, Déchenaux, Harel et Dulary. Avec Reverchon et Déchenaut, - Harel et Dulary n’ayant pas lu le texte -, il se désolidarise de l’appel de J. E. de Précorbin, « Aux vrais phalanstériens », appel pourtant publié dans la Correspondance des disciples de la science sociale, dénonçant l’attentisme de certains phalanstériens et prônant la réalisation. « Tout le monde a critiqué grand nombre d’expressions mal sonnantes, d’épithètes exagérées que la susceptibilité des Phalanstériens pourrait mal accueillir. - Plusieurs ont cru voir des allusions qui seraient complètement en désaccord avec l’esprit que la commission se propose de suivre, esprit de sympathie et d’affection à l’endroit de toute l’école. - D’autres ont critiqué la même communication comme académique, c’est-à-dire fastidieusement longue et prétentieusement déclamatoire, sans y rien voir de très-important » [5].


Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : septembre 2016

Notes

[1Dans les deux cas, il est inscrit au nom d’Harmant et à cette adresse Four Saint-Honoré.

[2Son nom est alors orthographié Armand mais aucun autre membre du comité n’est cité avant ou après cette date avec cette orthographe.

[3Rouffinel verse 40 francs. Voir Jean-Claude Sosnowski, « François Charles Félix Rouffinel », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en mars 2016 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1705 (consultée le 5 juin 2016).

[4« Faits divers », Le Nouveau Monde, 21 juin 1840, p. 4.

[5« Aux vrais phalanstériens », Correspondance des disciples de la science sociale, n° 2, novembre 1845, p. 8 (nota bene de la rédaction).


Ressources

Sources

École normale supérieure, fonds Considerant, carton 3, dossier 2, chemises 1 (cahier n° 3, 17 mars au 14 juillet 1841 – au nom de Harmant ; cahier n° 4, 14 juillet 1841 au 28 février 1842 – au nom de Harmand) et 2 (cahier n° 5, 1er mars 1842 au 13 octobre 1842 - – au nom de Harmant), « liste des abonnés à La Phalange » ; carton 3, dossier 2, chemise 2, « liste des abonnées à La Démocratie pacifique » (au nom de Harmant. On trouve également un Harmand, rue du Fond à Paris) (notes de Bernard Desmars).

« Propagande populaire. Bal pour la souscription phalanstérienne », Le Nouveau Monde, 1er mars 1840, p. 2.

« Faits divers », Le Nouveau Monde, 21 juin 1840, p. 4.

« Faits divers », Le Nouveau Monde, supplément au journal du 1er novembre 1840.

« Liste des principaux artistes et travailleurs appartenant à l’École sociétaire, résidans (sic) à Paris », Almanach social pour l’année 1841, Paris, Librairie sociale (1840), pp. 169-175 (en ligne sur le site de la Bibliothèque virtuelle, Les Premiers socialismes, Université de Poitiers).

« Première liste de la souscription pour la fondation du phalanstère d’enfants », Le Premier Phalanstère, vendredi 15 janvier 1841, p. 4.

« Aux vrais phalanstériens », Correspondance des disciples de la science sociale, n° 2, novembre 1845, pp. 6-8 (nota bene de la rédaction).


Index

Lieux : Paris, Seine

Notions : Groupe local - Réalisateurs - Souscription

Pour citer cette notice

SOSNOWSKI Jean-Claude, « Harmant (ou Armant ou Armand) », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en septembre 2016 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1750 (consultée le 6 mai 2017).

 . 

 . 

 .