remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : février 2016

Fèvre, (Julie) Augustine, née Bouillet (ou Boullet)


Née à Paris vers 1841. Décédée le 24 novembre 1905 à Paris (1er arrondissement). Abonnée à La Rénovation, souscriptrice à la statue de Fourier.


Augustine Fèvre est l’épouse de François Auguste Fèvre, joaillier et disciple de Charles Fourier. C’est après la mort de son mari, en 1888 (elle a alors 47 ans [1]), que sa contribution au mouvement sociétaire devient visible : elle est abonnée à La Rénovation et participe financièrement à la réalisation de la statue de Fourier (100 fr en 1896 [2]). La statue est érigée en 1899, mais les dégradations dont elle fait l’objet imposent la mise en place d’une grille, pour laquelle un nouvel appel est lancé aux disciples. Elle répond alors :

Ayant constaté moi-même l’utilité d’une grille au monument de Fourier, je m’empresse de vous envoyer 50 fr. Puisse ma petite offrande être suivie de beaucoup d’autres [3].

De façon générale, et comme son mari, elle semble porter une attention particulière à la préservation d’ouvrages et d’objets liés à l’histoire du mouvement fouriériste, qu’elle prête ou qu’elle donne à l’École sociétaire reconstituée par Hippolyte Destrem dans la seconde moitié des années 1880. Ainsi, elle cède des brochures et diverses publications afin de reconstituer un fonds d’ouvrages. En 1901, cette « estimée condisciple » fait don à l’École d’un portrait de Fourier et d’un tableau représentant sa maison natale à Besançon [4]. « Le portrait du Maître, entouré de sa fritillaire aimée » est exposé lors du banquet phalanstérien d’avril 1901 [5]. Dans son testament rédigé en décembre 1904, elle fait « don à la Bibliothèque nationale de tous les livres de Fourier » qui sont à son domicile [6]. La Rénovation signale son décès en 1905 :

Mme Fèvre s’était vivement intéressée à l’œuvre de la statue de Fourier, et nous lui devons quelques dons précieux en brochures et publications des premiers temps de l’École.

Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : novembre 2016

Notes

[1Archives de Paris, état civil du 8e arrondissement, acte de décès de François Auguste Fèvre, 19 septembre 1888.

[2La Rénovation, n°80, 15 octobre 1896.

[3La Rénovation (italiques), n°121, 31 mars 1900.

[4La Rénovation, n°133, 31 mars 1901.

[5La Rénovation, n°134, 30 avril 1901 un point

[6Recueil des actes administratifs de la préfecture du département de la Seine, janvier 1907, p. 11.


Ressources

Sources :
Archives de Paris, état civil du 8e arrondissement, acte de décès du 19 septembre 1888 de François Auguste Fèvre (en ligne sur le site des Archives de Paris, vue 25/31).
Archives de Paris, état civil du 1er arrondissement, acte de décès, 24 novembre 1905 (en ligne sur le site des Archives de Paris, vue 29/31).
La Rénovation, n°14, 20 avril 1889 ; n°80, 15 octobre 1896 ; n°121, 31 mars 1900 ; n°133, 31 mars 1901 ; n°134, 30 avril 1901 ; n°190, 31 décembre 1905.
Recueil des actes administratifs de la préfecture du département de la Seine, janvier 1907 (en ligne sur Gallica).


Index

Lieux : Paris, Seine

Notions : Mémoire

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Fèvre, (Julie) Augustine, née Bouillet (ou Boullet) », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en février 2016 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1692 (consultée le 23 mai 2017).

 . 

 . 

 .