remonter 
Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : juin 2015

Daquin ou Dacquin ou Dacken (Mme)


Commerçante. Contribue à la souscription du groupe du Nouveau Monde pour la fondation du phalanstère d’enfants.


Vendeuse de nouveautés et lingeries pour dames, 38 carrefour Saint-Benoît à Paris, elle est signalée parmi les « travailleurs » de l’École sociétaire. Elle est recommandée par Le Nouveau Monde à ses lecteurs. En juin 1841, elle offre une « jolie bourse et un mouchoir de batiste brodé » pour la souscription du groupe du Nouveau Monde destinée à la fondation d’un phalanstère d’enfants.


Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : juin 2015

Ressources

Sources

« Travailleurs de l’École phalanstérienne », Le Premier Phalanstère, 15 février 1841, p. 4.
« Troisième liste des travailleurs de notre école », Le Premier Phalanstère, 15 avril 1841, p. 4.
« Faits divers. Souscription phalanstérienne », Le Premier Phalanstère, mardi 15 juin 1841, p. 4.
« Faits divers », Le Nouveau Monde, 1er mars 1843, p. 4.
« Faits divers », Le Nouveau Monde, 1er avril 1843, p. 4.
« Faits divers », Le Nouveau Monde, 1er mai 1843, p. 4.


Index

Lieux : Paris, Seine

Notions : Enfance - Réalisateurs

Pour citer cette notice

SOSNOWSKI Jean-Claude, « Daquin ou Dacquin ou Dacken (Mme) », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en juin 2015 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1613 (consultée le 19 août 2017).

 . 

 . 

 .