remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : mai 2014

Favre, Henri (François)


Né le 12 janvier 1821 à Châtellerault (Vienne), décédé le 9 avril 1901 à Rétaud (alors Charente-Inférieure, aujourd’hui Charente-Maritime). Notaire, puis rentier. Actionnaire de la colonie du Texas, abonné aux publications fouriéristes et souscripteur de la Librairie des sciences sociales dans les années 1870.


Henri Favre est le fils d’un pâtissier de Châtellerault. Dans les années 1850, il est notaire à Saint-Georges-les-Baillargeaux (Vienne). Il apporte sa contribution financière au projet de souscription au Texas, en versant 675 francs [1].

Il épouse Félicité Devaux dans les années 1860 (célibataire au recensement de 1861, il est marié à celui de 1866) ; de cette union naît en 1868 Albert, futur médecin puis chef-adjoint du cabinet du président du Conseil Emile Combes (1902-1905), maire de Rétaud, élu député de Charente-Inférieure en 1914 et 1919, et sous-secrétaire d’État à l’Intérieur dans le gouvernement de Clemenceau de 1917 à 1920 [2].

En 1867, Henri Favre s’abonne au nouveau périodique fouriériste, La Science sociale ; il renouvelle son abonnement en 1868 [3].

Il cède son étude notariale vers 1875. Alors que l’existence de la Librairie des sciences sociales est menacée en raison de ses difficultés financières, et que certains disciples souhaitent son abandon, Favre se prononce en faveur de son maintien ; en 1877, « convaincu de l’utilité de la librairie sociétaire », il s’engage à verser 20 francs pendant trois ans ; par le même courrier, il commande Fausse industrie de Charles Fourier, Principes de sociologie de François Barrier, ainsi que Conjuration des jésuites, publication authentique du plan secret de l’Ordre, par l’abbé Léone, un ouvrage publié par Victor Considerant en 1848 à la Librairie sociétaire. Il est abonné au Bulletin du mouvement social [4].

Dans les années 1890, il demeure à Rétaud (Charente-Maritime) d’où il s’abonne à La Rénovation [5]. Sans doute est-ce le même Favre, propriétaire à Châtel-Aillon (Charente-Inférieure, aujourd’hui Charente-Maritime), qui envoie 10 francs pour la statue de Fourier [6]. En 1901, La Rénovation signale « la mort d’un des nôtres, M. Fabre [sic], propriétaire à Retaud (Charente-Inférieure) » [7].


Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : février 2015

Notes

[1Bibliothèque municipale de Lyon, Part-Dieu, fonds Fernand Rude, carton 55, relevé des souscripteurs.

[2Dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940, sous la direction de Jean Jolly, Paris, PUF, 1968, tome V.

[3Ecole normale supérieure, carton 13, dossier 1, lettres du 16 avril 1867 et du 23 mars 1868.

[4Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 38 (681 Mi 63, vue 435-436), lettre du 16 mars 1877.

[5La Rénovation, 30 juin 1897.

[6La Rénovation, 15 octobre 1896.

[7La Rénovation, 31 mai 1901.


Ressources

Sources :
Archives nationales, fonds Fourier et Considerant, 10 AS 38 (681 Mi 63, vue 435-436), souscription.
Ecole normale supérieure, fonds Considerant, carton 4, dossier 3, chemise 2 et carton 13, dossier I, abonnements et souscription.
Archives départementales de la Vienne, état civil de Châtellerault, acte de naissance du 13 janvier 1821 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Vienne, vue 4/82).
Archives départementales de la Vienne, état civil de Saint-Georges-les-Baillargeaux, acte de naissance d’Ernest Charles Albert Favre du 13 juillet 1868 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Vienne, vue 54/104).
Archives départementales de la Vienne, recensement de Saint-Georges-les-Baillargeaux, 1856 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Vienne, vue 9/26).
Archives départementales de la Vienne, recensement de Saint-Georges-les-Baillargeaux, 1861 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Vienne, vue 3/26).
Archives départementales de la Vienne, recensement de Saint-Georges-les-Baillargeaux, 1866 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Vienne, vue 3/26).
Archives départementales de la Vienne, recensement de Saint-Georges-les-Baillargeaux, 1872 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Vienne, vue 7/26).
Archives départementales de la Vienne, recensement de Saint-Georges-les-Baillargeaux, 1876 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Vienne, vue 3/27).
Archives départementales de la Vienne, recensement de Saint-Georges-les-Baillargeaux, 1881 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Vienne, vue 3/28).
Archives départementales de la Charente-Maritime, état civil de Rétaud, table décennale 1893-1902 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Charente-Maritime, vue 9/12).
La Rénovation, 15 octobre 1896, 30 juin 1897 et 31 mai 1901.

Bibliographie :
Jean Joly (directeur), Dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940, Paris, PUF, 1968, tome 5 (notice en ligne sur le site de l’Assemblée nationale).


Index

Lieux : Châtelaillon, Charente-Maritime - Rétaud, Charente-Maritime - Saint-Georges-les-Baillargeaux, Vienne

Notions : Souscription

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Favre, Henri (François) », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en mai 2014 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1319 (consultée le 25 juin 2017).

 . 

 . 

 .