Actualités
remonter 

mise en ligne : mars 2014

Fourier méconnu : Le Réveil d’Epiménide






Il faut lire Le Réveil d’Epiménide, un manuscrit méconnu de Charles Fourier, qui se situe dans la même veine que Le Nouveau Monde amoureux et qui vient d’être publié aux éditions Fata Morgana. L’ouvrage est magnifique : Fata Morgana a le goût du bel objet. Un seul regret, néanmoins : pour des raisons éditoriales il ne s’agit pas d’une édition in extenso.

Nous devons cet événement à René Schérer et à Constantin Irodotou qui se sont associés pour l’édition scientifique. En complément du texte lui-même, chacun signe une étude fort stimulante : "L’inconvenance reconvertie" (Schérer), "Le visionnaire et son énigme" (Irodotou). Stéphane Cosson et Anne Pichard se sont chargés de la lourde tâche de décryptage et de transcription, qu’ils explicitent dans "Quel réveil pour Epiménide ?".

Le titre complet du manuscrit met à lui seul l’eau à la bouche : "Réveil d’Epiménide et Jafar dans l’ordre combiné en l’an 2000" - ils se sont endormis en 1806. La suite tient ses promesses ; les lecteurs (que nous espérons très nombreux) s’en convaincront sans peine.

Un aperçu ?

"Le 1er juin de l’an 2000 à 5 heures du soir, Epiménide est éveillé par le bruit d’une troupe nombreuse qui à la lueur des torches est allée visiter l’intérieur de la grotte.

Elevant la tête, il voit avec effroi des géants et géantes. Les hommes paraissent avoir 7 pieds et les femmes 6 pieds 1/2 ; craignant d’être dépouillé des 500 louis d’or qui sont son unique ressource, il se cache derrière son rocher et regarde sans se laisser apercevoir.

A son grand étonnement, quelques-uns de ces géants parlent grec, d’autres parlent une langue très sonore qu’il ne connaît pas (la langue unitaire qui sera déjà en activité en l’an 2000). Ces géants lui paraissent très polis, leur costume est brillant, il est tenté de les aborder mais les 500 louis qu’il porte le rendent défiant. Il attend que les géants soient sortis et alors il réveille son compagnon Jafar pour l’aviser de ce qu’il vient de voir et tous deux s’avancent vers l’entrée de la grotte. "
(...)





Pour citer ce document

« Fourier méconnu : Le Réveil d’Epiménide  » , charlesfourier.fr , rubrique « Actualités » , mars 2014, en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1288 (consulté le 13 décembre 2017).



 . 

 . 

 .