remonter 
Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : avril 2013

Cellier, Annet


Né à Paris (Seine) vers 1794. Décédé à Paris le 29 mai 1866. Tourneur sur cuivre. Ancien saint-simonien. Actionnaire de la Société du 15 juin 1840 « pour la propagation et pour la réalisation de la théorie de Fourier ». Associé fondateur de la société de la Colonie agricole et manufacturière de Condé en 1846.


Cellier est cité dans L’Almanach social pour l’année 1840 parmi les « principaux artistes et travailleurs appartenant à l’Ecole sociétaire » [1] à Paris. Il réside 9 place Saint-Antoine et serait alors ébéniste. L’année suivante, Cellier, tourneur en cuivre [2] résidant à cette même adresse, est qualifié de « fabricants de poids et de chandeliers en cuivre » [3]. C’est un ancien saint-simonien. Il s’agit d’Annet Cellier qui devient actionnaire de la Société du 15 juin 1840 « pour la propagation et pour la réalisation de la théorie de Fourier ». Au 15 mai 1843, avant que la société soit scindée en deux entités, la seconde devenant la « Société pour la transformation de La Phalange en journal quotidien » [4], il détient deux actions pour 100 francs réglés. Est-il également le souscripteur au « Crédit de dix mille francs demandé pour les études d’un phalanstère d’enfants » [5] qui, au 27 juillet 1838, a versé la moitié de dix francs pour lesquels il s’est engagé ? En 1847 et 1848, il achète un encart publicitaire dans quelques numéros de La Démocratie Pacifique. Cette annonce est repérée par le signe distinctif « ⁂ » signalant qu’elle émane d’un « phalanstérien dévoué » [6]. Il est l’un des associés fondateurs de la société de la Colonie agricole et manufacturière de Condé, société Baudet-Dulary, Lenoir, Boissy et Cie qui propose de fonder des établissements intermédiaires garantistes sur le site du premier essai sociétaire en vue de démontrer la pertinence de la théorie sociétaire. La société est constituée par acte notarié du 28 avril 1846, modifié lors d’une assemblée générale du 29 mars 1849. Elle « se propose d’établir d’abord une fabrique de petite ébénisterie et de cartonnage, dont les ateliers fonctionnent déjà à Paris, et qui ont leur clientèle assurée » [7].

Il reste en contact avec les saint-simoniens et c’est probablement lui, « Cellier (Mr), 8 place de la Bastille » [8] qui bénéficie entre 1861 et 1867 des aides versées en cas de maladie ou de chômage par la Société de Secours mutuel « les Amis de la Famille » créée à l’initiative d’Enfantin, d’Arlès-Dufour, de Chevalier et quelques autres. A son décès, âgé de 72 ans, toujours tourneur en cuivre, il réside 10 place de la Bastille, où il est déjà installé en 1854 [9]. Il est marié à Marie-Thérèse Françoise Videpied, âgée de 68 ans, blanchisseuse. Il l’a épousée le 5 mars 1846 à Paris. Son fils Ernest, également tourneur, âgé de 43 ans est l’un des déclarants du décès.

Annonce publicitaire
La Démocratie pacifique, 22 août 1847

Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : avril 2017

Notes

[1Almanach social pour l’année 1840, Paris, Librairie sociale (1839), p. 184.

[2Sébastien Bottin, Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départements de la France et des principales villes du monde, tome 1, Paris, Bureau de l’Almanach du commerce, [1842], p. LXXXIII.

[3Almanach social pour l’année 1841, Paris, Librairie sociale (1840), p. 174.

[4Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS30 (681Mi49), état des actionnaires de la Société du 15 juin 1840 « pour la propagation et pour la réalisation de la théorie de Fourier » au 15 mai 1843.

[5Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS31(1) (681Mi51), liste des souscripteurs au « Crédit de dix mille francs demandé pour les études d’un phalanstère d’enfants », 27 juillet 1838.

[6« Annonces gratuites », Bulletin phalanstérien, 14 septembre 1846, n° 2 p. 24.

[7Acte de société de la colonie agricole et manufacturière de Condé-sur-Vesgre, [1846], p. 6.

[8« La Société de Secours Mutuel "Les Amis de la Famille" », Généalogie de la famille saint-simonienne (en ligne sur le site de la Société des études saint-simoniennes).

[9Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départements de la France et des principales villes du monde, 1854, Paris, Bureau de l’Almanach du commerce, [1854], p. 145.


Ressources

Sources

Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS30 (681Mi49), état des actionnaires de la Société du 15 juin 1840 « pour la propagation et pour la réalisation de la théorie de Fourier » au 15 mai 1843 ; 10AS31(1) (681Mi51), liste des souscripteurs au « Crédit de dix mille francs demandé pour les études d’un phalanstère d’enfants », 27 juillet 1838.
Archives de la ville de Paris, V3E/M 175, fichiers alphabétiques de l’état civil reconstitué (XVIe siècle-1859), mariage du 5 mars 1846 (en ligne sur le site des Archives de la ville de Paris, vue 51).
Archives de la ville de Paris, V4E 1375, registre de l’état civil du 11e arrondissement, acte de décès n° 1653 du 2 juin (et non pas juillet comme indiqué dans la table) 1866 (en ligne sur le site des Archives de la ville de Paris, vue 20).
Almanach social pour l’année 1840, Paris, Librairie sociale (1839), p. 185 (en ligne sur le site de la Bibliothèque virtuelle de l’Université de Poitiers, Premiers socialismes).
Almanach social pour l’année 1841, Paris, Librairie sociale (1840), p. 174 (en ligne sur le site de la Bibliothèque virtuelle de l’Université de Poitiers, Premiers socialismes (en ligne sur Google livres).
Sébastien Bottin, Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départements de la France et des principales villes du monde, tome 1, Paris, Bureau de l’Almanach du commerce, [1842], p. LXXXIII (en ligne sur Gallica).
Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départements de la France et des principales villes du monde, [1854], Paris, Bureau de l’Almanach du commerce, 1854, p. 145 (en ligne sur Gallica).

Bibliographie

Jules Duval, « Le Ménage sociétaire de Condé-sur-Vesgre (canton de Houdan, Seine-et-Oise) », Annuaire de l’Association pour 1868, pp. 141-168 (en ligne sur Hathitrust).
« La Société de Secours Mutuel "Les Amis de la Famille" », Généalogie de la famille saint-simonienne (en ligne sur le site de la Société des études saint-simoniennes).


Index

Lieux : Condé-sur-Vesgre, Seine-et-Oise, aujourd’hui Yvelines - Paris, Seine

Notions : Actionnariat - Publicité - Réalisation - Saint-simonisme

Pour citer cette notice

SOSNOWSKI Jean-Claude, « Cellier, Annet », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en avril 2013 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1177 (consultée le 25 mai 2017).

 . 

 . 

 .