retour au sommaire

De l’Apocalypse à la Genèse : le Même transfiguré

Michèle Madonna-Desbazeille  |  1994 / n° 5 |  décembre 1994



Résumé

La fin du Nouveau Monde amoureux est une mise en scène apocalyptique, présentation et représentation d’un monde nouveau. Fourier joue le rôle du médiateur, ange et prophète, entre l’Homme et le Divin ; il porte à la lumière une révélation trop longtemps cachée : l’Homme est appelé à déplacer et replacer les astres. Le Temps est venu.

Lire cet article

Pour citer ce document

MADONNA-DESBAZEILLE Michèle , « De l’Apocalypse à la Genèse : le Même transfiguré  », Cahiers Charles Fourier , 1994 / n° 5 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article116 (consulté le 16 février 2017).


Michèle Madonna-Desbazeille

Michèle Madonna-Desbazeille est maître de conférences à l’université Lille-3. Elle a publié une Utopie de Thomas More en 1998 (Ellipses), plusieurs articles sur Fourier et sur l’utopie en général ; elle a organisé en octobre 2000 une journée d’étude sur « Les cités radieuses. De la cité d’hier à celle de demain » (BNF) ; elle dirige la collection « Utopies » à L’Harmattan.


Les autres articles de Michèle Madonna-Desbazeille





 . 

 . 

 .