remonter 
Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : décembre 2012

Gullimat (ou Gulimat), Claude


Né le 13 floréal an IX (23 avril 1801) et décédé le 4 janvier 1871 à Dijon (Côte-d’Or). Maître cordonnier à Dijon. Signataire de l’appel du 11 mars 1846 des phalanstériens de Dijon en faveur d’Arthur Young et de Cîteaux (Côte-d’Or). Vice-président de la Société dijonnaise d’assurance mutuelle pour les cas de maladies et d’accidents.


Gullimat est l’un des signataires de l’appel lancé le 11 mars 1846 par les phalanstériens de Dijon aux phalanstériens de France en vue de sauver la colonie de Cîteaux, eu égard aux « sacrifices » et au « dévouement » [1] d’Arthur Young en faveur de l’Ecole sociétaire. Il est probablement Claude Gullimat, vice-président de la Société dijonnaise d’assurance mutuelle pour les cas de maladies et d’accidents, qui, en novembre 1848, est chargé par le comité d’administration de constituer le dossier à présenter à la justice de paix dans le cas d’une nouvelle poursuite contre la Boulangerie sociétaire. En 1839, lors de l’Assemblée générale de la Société dijonnaise d’assurance mutuelle pour les cas de maladies et d’accidents, cordonnier se qualifiant d’ouvrier, il prononçait un discours louant le travail : « [...] le travail doit être notre désir. Pour être heureux, il faut travailler avec plaisir et avec goût » [2].

Il réside alors au 87 rue de la Liberté à Dijon. Il est marié en secondes noces avec Marie Robichon dont il a un enfant Jean-Baptiste, né le 24 avril 1832 et décédé le 5 juin 1836. Trois jours plus tard, décède un premier fils, également prénommé Jean-Baptiste, qu’il avait eu de sa première épouse décédée. Un autre fils Jean-Baptiste Albert naît le 24 avril 1837 et une fille Jeanne-Marie le 20 février 1843. Claude Gullimat est électeur censitaire à la fin de la monarchie de Juillet au sein du collège du premier arrondissement de la Côte-d’Or. Il verse une contribution totale de 360,04 francs dont 196,95 à titre foncier, 17,78 au titre de la contribution personnelle et mobilière, 47,42 pour les portes et fenêtres et 97,89 pour la patente.


Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : avril 2013

Notes

[1Bibliothèque municipale de Dijon, Fonds Mignard, manuscrit MS 2798, cahier A, pp. 215-224, copie de l’appel des phalanstériens de Dijon en faveur d’Arthur Young du 11 mars 1846.

[2Assemblée générale de la Société dijonnaise d’assurance mutuelle pour les cas de maladies et d’accidens [sic], 3e rapport annuel, année 1839, Dijon, à l’agence de la Société, [1840], p. 11.


Ressources

Sources

Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R178, registre de l’état civil de la ville de Dijon, acte de mariage n° 94 du 20 mai 1828 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vues 351-352).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021, 239_5MI09R182, registre de l’état civil de la ville de Dijon, acte de naissance n° 251 du 19 avril 1830 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vue 88).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R184, registre de l’état civil de la ville de Dijon, acte de mariage n° 83 du 18 juillet 1831 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vue 352).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R186, registre de l’état civil de la ville de Dijon, acte de naissance n° 215 du 24 avril 1832 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vue 77).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R195, registre de l’état civil de la ville de Dijon, actes de décès n° 309 du 6 juin 1836 et n° 318 du 8 juin 1836 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vues 312 et 314).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R196, registre de l’état civil de la ville de Dijon, acte de naissance n° 271 du 24 avril 1837 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vue 98).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R208, registre de l’état civil de la ville de Dijon, acte de naissance n° 94 du 21 février 1843 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vue 45).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 2E239ART321, registre de l’état civil de la ville de Dijon, acte de décès n° 19 du 4 janvier 1871 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vue 6).
Archives départementales de la Côte-d’Or, 3M78/4, liste générale des électeurs et jury formant le Collège du département de la Côte-d’Or, collège du 1er arrondissement, 1847-1848.
Assemblée générale de la Société dijonnaise d’assurance mutuelle pour les cas de maladies et d’accidens [sic], 3e rapport annuel, année 1839, Dijon, à l’agence de la Société, [1840].
Bibliothèque municipale de Dijon, Fonds Mignard, manuscrit MS 2798, cahier A, pp. 215-224, copie de l’appel des phalanstériens de Dijon en faveur d’Arthur Young du 11 mars 1846.
Archives départementales de la Côte-d’Or, M8/VII/I/3, boulangerie, lettre de Gullimat, vice-président de la Société dijonnaise d’assurance mutuelle pour les cas de maladies et d’accidents au Préfet de la Côte-d’Or, 22 novembre 1848.

Bibliographie

Thomas Voët, La Colonie phalanstérienne de Cîteaux, 1841-1846, Dijon, Editions de l’Université de Dijon, 2001. (Voir la référence Gullimet, indiquée par erreur de transcription).


Index

Lieux : Cîteaux (commune de Saint-Nicolas-lès-Cîteaux, Côte-d’Or) - Dijon, Côte-d’Or

Notions : Boulangerie - Groupe local - Mutualisme - Travail

Pour citer cette notice

SOSNOWSKI Jean-Claude, « Gullimat (ou Gulimat), Claude », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en décembre 2012 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1021 (consultée le 17 octobre 2017).

 . 

 . 

 .