remonter 
Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : décembre 2012

Dechaux (dit Dechaux-Gaudelet), Joseph


Né le 17 juin 1809 et décédé le 26 avril 1874 à Dijon (Côte-d’Or). Négociant à Dijon. Signataire de l’appel du 11 mars 1846 des phalanstériens de Dijon en faveur d’Arthur Young et de Cîteaux (Côte-d’Or). Membre de la Société dijonnaise d’assurance mutuelle pour les cas de maladies et d’accidents, de la commission chargée de la Boulangerie sociétaire. L’un des fondateurs de la Boucherie sociétaire dijonnaise.


Dechaux est l’un des signataires de l’appel lancé le 11 mars 1846 par les phalanstériens de Dijon aux phalanstériens de France en vue de sauver la colonie de Cîteaux, eu égard aux « sacrifices » et au « dévouement » d’Arthur Young en faveur de l’Ecole sociétaire. « Les intérêts de M. Young se lient aux intérêts moraux et matériels de l’Ecole sociétaire ». N’ayant jamais participé à cette expérience, les phalanstériens dijonnais ne peuvent être suspectés « de partialité » [1].

Au lendemain du coup d’Etat du 2 décembre 1851, le commissaire central de police de Dijon qualifie Joseph Dechaux d’« agent du parti socialiste, intelligent mais peu dangereux » [2].Un ajout complémentaire signale qu’il est « fouriériste, mais honnête homme ». Nous avons à faire probablement à la même personne. Il réside au 78 rue de la Liberté à Dijon. Il s’agit selon le recensement de la population de 1851 de (Jean-Antoine) Joseph Dechaux. Rentier à son décès le 26 avril 1874, marié le 20 août 1838 à Eugénie Gaudelet, fille d’un banquier et conseiller municipal de Dijon [3]., il est né à Dijon le 17 juin 1809 de Jacques Dechaux, marchand chapelier et Magdeleine Bernarde Roget. Il est sans conteste le Dechaux-Gaudelet, membre de la commission de constitution de la Boucherie sociétaire de Dijon réunie le 27 avril 1851 [4]. Il est également membre de la Société dijonnaise d’assurances mutuelles pour les cas de maladies et d’accidents, de la commission en charge de la Boulangerie sociétaire et tente à ce titre de se faire entendre par le Préfet de la Côte-d’Or en juillet 1852 dans le cadre des poursuites qui frappent la boulangerie. Son nom, sans aucune rature, apparaît encore dans le répertoire Noirot des abonnés et contacts de la Librairie.

Parmi les membres du comité central de l’Association de Dijon contre l’impôt sur les boissons et le sel fondée le 15 août 1833 dont la protestation conduit à la poursuite par la Cour d’Assises de Dijon du Patriote de la Côte-d’Or de Jules Pautet, défendu par Cabet, on trouve un « Dechaux, propriétaire », peut-être Joseph Dechaux.


Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : novembre 2016

Notes

[1Bibliothèque municipale de Dijon, Fonds Mignard, manuscrit MS 2798, cahier A, pp. 215-224, copie de l’appel des phalanstériens de Dijon en faveur d’Arthur Young du 11 mars 1846.

[2Archives départementales de la Côte-d’Or, 20M1203, état des hommes les plus influents et les plus actifs du parti socialiste de la ville de Dijon, 18 décembre 1851.

[3Il s’agit de Jean-Baptiste Gaudelet, grand-père de l’épouse de Gustave Eiffel.

[4Voir la notice Hector Gamet.


Ressources

Sources

Ecole Normale Supérieure, fonds Considerant, Carton 13, dossier VIII, « correspondance - répertoire - M. Noirot - 13, rue des Saints-Pères », [post 1860].
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R145, registre de l’état civil de la ville de Dijon, acte de naissance n° 319 du 18 juin 1809 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vues 120-121).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R199, registre de l’état civil de la ville de Dijon, acte de mariage n° 145 du 20 août 1838 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vue 291).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 2E239ART331, registre de l’état civil de la ville de Dijon, acte de décès n° 356 du 27 avril 1874 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vue 97).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021, 10M239_08, population (sous-série 6M), dénombrement de la population, Ville de Dijon, Est, 1851 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vue 141).
Archives départementales de la Côte-d’Or, 8 M 34, rapport du commissariat central de Dijon, 28 avril 1851.
Archives départementales de la Côte-d’Or, M8/VII/I/4, boulangerie, lettre de la commission de la Société dijonnaise d’assurance mutuelle au Préfet de la Côte-d’Or, 1er juillet 1852.
Archives départementales de la Côte-d’Or, 20M1203, état des hommes les plus influents et les plus actifs du parti socialiste de la ville de Dijon, 18 décembre 1851.
Bibliothèque municipale de Dijon, Fonds Mignard, manuscrit MS 2798, cahier A, pp. 215-224, copie de l’appel des phalanstériens de Dijon en faveur d’Arthur Young du 11 mars 1846.
Procès-verbaux des séances de la Chambre des députés, tome 3ème, février [1833], Paris, A. Henry, 1833, p. 168.
Cour des Pairs, affaire du mois d’avril 1834, rapport fait à la cour par M. Girod (de l’Ain), tome 4, annexes, Paris, Imprimerie royale, 1834. (Voir pièce n° 21 p. 32).

Bibliographie

Thomas Voët, La Colonie phalanstérienne de Cîteaux, 1841-1846, Dijon, Ed. de l’Université de Dijon, 2001.


Index

Lieux : Cîteaux (commune de Saint-Nicolas-lès-Cîteaux, Côte-d’Or) - Dijon, Côte-d’Or

Notions : Boucherie - Boulangerie - Garantisme - Groupe local - Mutualisme

Pour citer cette notice

SOSNOWSKI Jean-Claude, « Dechaux (dit Dechaux-Gaudelet), Joseph », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en décembre 2012 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1017 (consultée le 29 avril 2017).

 . 

 . 

 .