remonter 
Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : décembre 2012

Causel (Cauzel), Jean


Né le 30 juin 1811 à Maulain (auj. commune de Val-de-Meuse, Haute-Marne). Ancien ouvrier imprimeur, employé de préfecture à Dijon (Côte-d’Or). Signataire de l’appel du 11 mars 1846 des phalanstériens de Dijon en faveur d’Arthur Young et de Cîteaux (Côte-d’Or).


Lors du passage de François Cantagrel à Dijon en novembre 1844, Causel défend l’idée de la publication d’un Almanach phalanstérien. Cantagrel signale qu’« à lui seul, il en a placé 3 ou 4 cents dans les campagnes » [1]. Alors que le Centre parisien cherche les ressources nécessaires au maintien de son action et à la publication de La Démocratie pacifique, il propose comme d’autres de souscrire à une rente perpétuelle au profit à l’Ecole sociétaire. Il est probablement le Causel, signataire de l’appel lancé le 11 mars 1846 par les phalanstériens de Dijon aux phalanstériens de France en vue de sauver la colonie de Cîteaux, eu égard aux « sacrifices » et au « dévouement » d’Arthur Young en faveur de l’Ecole sociétaire. « Les intérêts de M. Young se lient aux intérêts moraux et matériels de l’Ecole sociétaire ». N’ayant jamais participé à cette expérience, les phalanstériens dijonnais ne peuvent être suspectés « de partialité » [2].

Il ne fait également sans doute qu’un avec Jean Causel, installé imprimeur à Dijon, quartier de l’Arquebuse lors de la naissance de son fils Edouard, le 12 juin 1835. Il s’est marié à Suzanne Grapin le 24 novembre 1834 à Dijon. Jean Causel, ouvrier imprimeur lors de son mariage, est fils d’un cultivateur de Maulain, où il est né le 30 juin 1811. Suzanne Grapin, lingère, est fille de Bernard Grapin, jardinier et de Denise Chaudier, née le 19 décembre 1806 à Dijon. L’un des témoins du mariage est Jacques Grapin, géomètre à Dijon, âgé de 44 ans, cousin germain de l’épouse. Le 17 juin 1835, Jean Causel est recruté au bureau de l’administration générale de la Préfecture dont le chef de division est Jean-Charles Paul. Le 6 septembre 1838, lorsqu’il déclare la naissance d’un autre fils, Jean-Baptiste Edouard, Jean Causel est devenu employé de Préfecture, il réside au 6 rue Odobert. Une première fille, Marie-Anne Causel naît en novembre 1839. En juillet 1841 naît Marie-Louise Clotilde. La famille réside 2 rue de la Liberté à Dijon. En 1840, Causel est devenu sous-chef de ce bureau. Il ne figure plus sur les états du personnel de la Préfecture en 1852.


Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : juin 2016

Notes

[1Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS37 (681Mi37), rapport de Cantagrel à Allyre Bureau, 5 novembre 1844.

[2Bibliothèque municipale de Dijon, Fonds Mignard, manuscrit MS 2798, cahier A, pp. 215-224, copie de l’appel des phalanstériens de Dijon en faveur d’Arthur Young du 11 mars 1846.


Ressources

Sources

Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS37 (681Mi37), rapport de Cantagrel à Allyre Bureau, 5 novembre 1844.
Archives départementales de la Haute-Marne, 1E0317, registre de l’état civil de Maulain, acte de naissance de Jean Causel du 31 juin 1811 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Haute-Marne, vue 95).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R191, registre de l’état-civil de la ville de Dijon, acte de mariage n° du 24 novembre 1834 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vues 328-329).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R192, registre de l’état-civil de la ville de Dijon, acte de naissance d’Edouard Causel n° 375 du 14 juin 1835 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vue 148].
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R199, registre de l’état-civil de la ville de Dijon, acte de naissance de Jean-Baptiste Edouard Causel n° 522 du 6 septembre 1838 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vues 56-57]. (L’âge de Jean Causel est erroné. Il n’a pas 37 mais 27 ans).
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R201, registre de l’état-civil de la ville de Dijon, acte de naissance de Marie-Anne Edouard Causel n° 666 du 9 novembre 1839 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vue 197].
Archives départementales de la Côte-d’Or, FRAD021_239, 5MI09R204, registre de l’état-civil de la ville de Dijon, acte de naissance de Marie-Louise Clotilde Causel n° 435 du 27 juillet 1841 (en ligne sur le site des Archives départementales de la Côte-d’Or, vues 180-181].
Archives départementales de la Côte-d’Or, 2M43, employés des bureaux de la préfecture, états nominatifs, 1841-1901.
Bibliothèque municipale de Dijon, Fonds Mignard, manuscrit MS 2798, cahier A, pp. 215-224, copie de l’appel des phalanstériens de Dijon en faveur d’Arthur Young du 11 mars 1846.

Bibliographie

Thomas Voët, La Colonie phalanstérienne de Cîteaux, 1841-1846, Dijon, Editions de l’Université de Dijon, 2001.


Index

Lieux : Cîteaux (commune de Saint-Nicolas-lès-Cîteaux, Côte-d’Or) - Dijon, Côte-d’Or

Notions : Almanachs - Groupe local - Librairie - Rente sociétaire

Pour citer cette notice

SOSNOWSKI Jean-Claude, « Causel (Cauzel), Jean », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en décembre 2012 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1012 (consultée le 23 octobre 2017).

 . 

 . 

 .