remonter 
Jean-Claude Sosnowski  |  mise en ligne : décembre 2012

Bazenet, F.-Charles-A.


Avocat à Dijon (Côte-d’Or).


En 1839, Jean-Claude Oudot le cite parmi la trentaine de Dijonnais qui « se disent hautement phalanstériens » [1].

Comme Janvier-Auguste Gaulin, Charles Bazenet, avocat, est membre du comité de surveillance de la salle d’Asile de Dijon. Victime d’une grave maladie [2], il se démet de ses fonctions en 1840. Il est particulièrement intéressé par les méthodes d’enseignement de Piroux (fondateur d’un établissement de sourds-muets à Nancy) pour l’instruction des sourds et muets.


Jean-Claude Sosnowski

Dernière mise à jour de cette fiche : avril 2017

Notes

[1Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS41 (681Mi71), lettre de Oudot, 25 mars 1839.

[2L’Ami des sourds-muets, journal de leurs parents et de leurs instituteurs..., deuxième année, 1839-1840, avril [1840], p. 85-86.


Ressources

Sources

Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, Archives sociétaires, 10AS41 (681Mi71), lettre de Oudot, 25 mars 1839.
Annuaire de la ville de Dijon, du département de la Côte-d’Or pour l’année 1840..., Dijon, Douillier, [1839 ?], p. 66.
L’Ami des sourds-muets, journal de leurs parents et de leurs instituteurs..., deuxième année, 1839-1840, avril [1840], p. 85-86 (en ligne sur Google livres).


Index

Lieux : Dijon, Côte-d’Or

Notions : Assistance - Groupe local

Pour citer cette notice

SOSNOWSKI Jean-Claude, « Bazenet, F.-Charles-A. », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en décembre 2012 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1009 (consultée le 18 octobre 2017).

 . 

 . 

 .