retour au sommaire

Les rapports ambigus des somnambules magnétiques, des médiums spirites et du fouriérisme, au XIXe siècle en France

Nicole Edelman  |  2009 / n° 20 |  février 2010



Résumé

Toute l’œuvre de Fourier noue des liens avec des théories élaborées par des somnambules magnétiques et leurs magnétiseurs puis avec le spiritisme, nouvelle religion et utopie des mondes extra-terrestres, inventée entre 1853 et 1857 par Allan Kardec. Le « ciel des fouriéristes » a cependant particulièrement influencé ces hommes et ces femmes qui pour beaucoup ont lu certains textes de Fourier. Malgré de fortes oppositions, il existe de remarquables continuités et points communs entre fouriérisme et discours somnambuliques ou spirites (en particulier autour de préoccupations socialistes et d’égalité entre homme et femme).

Lire cet article

Index

Notions : Esotérisme - Spiritisme

Personnes : Kardec, Allan

Pour citer ce document

EDELMAN Nicole , « Les rapports ambigus des somnambules magnétiques, des médiums spirites et du fouriérisme, au XIXe siècle en France  », Cahiers Charles Fourier , 2009 / n° 20 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article716 (consulté le 24 janvier 2022).


Nicole Edelman

Nicole Edelman est maître de conférences en histoire contemporaines (HDR) à Paris Ouest-Nanterre. Elle a notamment publié Les métamorphoses de l’hystérique (2003), Voyances (2008), Histoire sommaire de la maladie et du somnambulisme de Lady Lincoln (en collaboration, 2009), "Savoirs occultés : du magnétisme à l’hypnose", Revue d’histoire du XIXe siècle, 2009/1.


Les autres articles de Nicole Edelman





 . 

 . 

 .