retour au sommaire

BICHON Bernard : Histoire de l’usine métallurgique de Baudin (1794-1959)
Les Amis des Forges de Baudin et Société d’émulation du Jura, 2007, préface de Claude-Isabelle Brelot

Jean-Claude Dubos  |  2007 / n° 18 |  décembre 2007



Index

Lieux : Baudin (Doubs)

Personnes : Bichon, Bernard - Monnier, Marcel (1807-1895)

Pour citer ce document

DUBOS Jean-Claude , « BICHON Bernard : Histoire de l’usine métallurgique de Baudin (1794-1959). Les Amis des Forges de Baudin et Société d’émulation du Jura, 2007, préface de Claude-Isabelle Brelot  », Cahiers Charles Fourier , 2007 / n° 18 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article530 (consulté le 27 janvier 2017).

Texte intégral

Notre sociétaire Bernard Bichon vient de consacrer un ouvrage aux forges de Baudin qui ont été au XIXe siècle propriété de la famille Monnier, proche de Considerant. Marcel (1807-1895), Léon (1810-1894) et Edmond (1812-1885) étaient en effet les frères cadets de Lucie Monnier, épouse de Désiré-Adrien Gréa (1787-1863), député du Doubs, cousin germain de la mère de Considerant et qui fut l’un des premiers disciples de Fourier qu’il reçut chez lui à Rotalier durant six semaines en 1825. Mais quoique Muiron écrive en 1832 que les trois frères étaient « de chauds partisans » de Fourier, il semble bien que la qualité de fouriériste puisse être reconnue seulement à l’aîné Marcel, co-propriétaire avec madame de Chauvelin de l’abbaye de Cîteaux qu’il vendit en 1840 à Arthur Young. Bernard Bichon cite à ce sujet (p. 231) un certain nombre de lettres inédites qui apportent un utile complément au livre de Thomas Voët sur Cîteaux. Quant à son frère Edmond, les multiples réalisations qu’il mena si bien à Baudin ressortissent au catholicisme social, à la société Saint-Vincent-de-Paul dont il avait épousé la nièce du directeur Colette de Baudicourt. On peut se procurer l’ouvrage auprès des « Amis des Forges de Baudin », mairie, 39230 Toulouse-le-Château (30 €, et 3 € de port).


Jean-Claude Dubos

Jean-Claude Dubos

Ancien élève de l’Ecole nationale des Chartes, Jean-Claude Dubos était bibliothécaire en retraite (médiathèque de Besançon). Il a préfacé Parole de Providence, de Clarisse Vigoureux (1993) et il est l’auteur de Victor Hugo et les Francs-Comtois (2002). Il a été l’un des membres fondateurs de l’Association d’études fouriéristes. Il est décédé en 2013.


Les autres articles de Jean-Claude Dubos





 . 

 . 

 .