remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : mai 2021

Déjazet, (Pierre Auguste) Jules


Né le 17 mars 1812 à Paris (Seine), décédé en le 29 août 1846 à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Pianiste, compositeur et professeur de piano.


Orphelin très jeune, Jules Déjazet est élevé par sa tante Virginie Déjazet (actrice et future exploitante du « théâtre Déjazet »). Comme ses frères Alphonse et Ernest, Il fait des études au Conservatoire où il obtient un premier prix de piano [1].

Il est un moment professeur de piano à Rouen, où il se produit lors d’un concert en 1830 avec ses deux frères [2]. Dans les années suivantes, il est professeur de piano à Paris avec Ernest [3].

Il réside à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) en 1846, lors de son décès que La France musicale annonce ainsi :

Jules vient de succomber à la fleur de l’âge, après avoir acquis dans l’art qu’il cultivait avec distinction, un rang qi qui le plaçait auprès de nos plus habiles pianistes. On retrouve dans ses ouvrages le reflet des bons sentiments de cet excellent jeune homme, dont la vie si courte a néanmoins satisfait à tous les devoirs qu’imposent la famille et la société. On trouvera dans son portefeuille un trio pour piano, violon et basse qui est extrêmement remarquable.

C’est en 1847, lors du décès d’Ernest Déjazet que La Démocratie pacifique signale la mort environ un an plus tôt de Jules, « dévoué comme lui à la cause phalanstérienne, et semblable à lui par le talent et par le cœur » [4].


Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : juillet 2021

Notes

[1La France musicale, 6 septembre 1846, p.283.

[2Journal des artistes, 7 février 1830, p. 117.

[3Sébastien Bottin, Almanach du commerce de Paris, des départements de la France et des principales villes du monde – année 1833, liste générale, p. C.

[4La Démocratie pacifique, 3 octobre 1847.


Ressources

Œuvres :
Morceau de concert. Variations brillantes sur la marche d’Otello [de Rossini], Paris, H. Lemoine, [ca 1830], 15 p. (en ligne sur Gallica]).
Les Gracieuses. Quadrille varié pour le piano (arrangé à quatre mains par A. H. Lemoine fils), Paris, Lemoine, [ca 1845], 11 p.
Tema de la Concrentola, de Rossini, varié pour le piano, Paris, H. Lemaine, s.d., 3 p.

Sources :
Archives de Paris, V3E/ N 648, état civil reconstitué, acte de naissance, 17 mars 1812 (en ligne sur le site des Archives de Paris, vue 9/85).
Archives départementales du Val-de-Marne, état civil d’Ivry-sur-Seine, 1MI 189, acte de décès, 29 août 1846 (en ligne sur le site des Archives départementales du Val-de-Marne, vue 35/282).
Journal des artistes, 7 février 1830 (en ligne sur Gallica).
Sébastien Bottin, Almanach du commerce de Paris, des départements de la France et des principales villes du monde – année 1833 (en ligne sur Gallica).
La France musicale, 6 septembre 1846, n°36 (en ligne sur Gallica).
La Démocratie pacifique, 3 octobre 1847, nécrologie de son frère Ernest (en ligne sur Gallica).


Index

Lieux : Paris, Seine - Rouen, Seine-Maritime

Notions : Famille - Musique

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Déjazet, (Pierre Auguste) Jules », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en mai 2021 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2338 (consultée le 5 décembre 2021).

 . 

 . 

 .