retour au sommaire

Critique des vertus théologales chez Charles Fourier

Loïc Foulon  |  2015 / n° 26 |  mai 2020



Résumé

Régulièrement cinglés par les accusations dévotes, les fouriéristes n’auront cesse de défendre, parfois avec virulence et causticité, la nature chrétienne de leur doctrine sociétaire. Malgré leur opiniâtreté, la nature religieuse de la pensée phalanstérienne ne saurait s’accommoder avec les axiomes de la religion chrétienne. En prenant appui sur l’exemple des vertus théologales (foi, espérance et charité), cet article veut mettre en évidence les écarts d’interprétations entre la lecture biblique orthodoxe et l’herméneutique fouriériste.

Lire cet article

Index

Notions : Christianisme - Eglise catholique - Religion - Théologie

Pour citer ce document

FOULON Loïc , « Critique des vertus théologales chez Charles Fourier  », Cahiers Charles Fourier , 2015 / n° 26 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1667 (consulté le 29 novembre 2020).


Loïc Foulon

Les autres articles de Loïc Foulon





 . 

 . 

 .